Mon fils fait pipi au lit

Alexandre a 5 ans, il a arrêté la couche à 2 ans, de jour comme de nuit. Mais après un an environ, il a commencé à faire pipi au lit, et ce jusqu’à maintenant.

 

Son pédiatre m'a recommandé de ne pas le faire boire de liquide à partir de 20 ou 21h du soir mais ça ne fonctionne pas, et il m’a aussi dit de ne pas le réveiller la nuit pour qu’il aille aux toilettes. Qu'est-ce que je peux faire ?

 

Réponse du Pédiatre

L'absence de contrôle de la miction la nuit est appelée énurésie nocturne. On considère qu’elle est anormale à partir de cinq ans et si elle produit plus d'une fois par mois.

L'énurésie nocturne peut être primaire (du pipi s’échappe la nuit depuis toujours) ou secondaire (il y a eu un moment pendant lequel l’enfant la contrôlait, comme ça arrive à votre fils).

De plus, l'énurésie peut être organique (elle dépend d’une altération anatomique des voies urinaires) ou fonctionnelle (il n’y a pas de problème dans les voies urinaires).

Généralement, la première étape dans le diagnostic passe par une analyse d’urine car, même si l'énurésie organique est rare (3%), elle doit être écartée. S'il s'agit d'une énurésie fonctionnelle (la plus courante), et en particulier si elle est secondaire, comme c'est le cas d’Alexandre, l'idéal serait de trouver la cause de sa rechute, mais cela peut être très difficile et il se peut que vous ne la trouviez jamais.

Il est également important d'évaluer s'il s'agit d'une énurésie symptomatique simple (il n’y a pas d'autres symptômes qui font penser au fameux syndrome énurétique), et qu’elle ne s’accompagne pas d’une incontinence pendant la journée ou que l’enfant fait beaucoup de fois pipi pendant la journée, ou ne peut se retenir.

La réaction qui est recommandée d’avoir dans tous les cas est la suivante : ne pas mettre de couche la nuit mais protéger le lit avec des draps spéciaux. Vous ne pouvez pas demander à un enfant de ne pas faire pipi puis lui mettre une couche pour qu’il le fasse.

Il ne faut pas non plus culpabiliser, au contraire, il faut le féliciter s’il y a un « matin sec ».

La restriction de liquides à partir de 18h doit s’accompagner d’une augmentation de l’ingestion d’eau (ou de liquides en général) pendant le reste de la journée, en faisant en sorte qu'il n'aille pas uriner au premier stimulus.

Le réveiller la nuit peut être utile si l'enfant est totalement conscient qu’il va aux toilettes et qu’il urine. Si ce n’est pas le cas, ça ne sert pas à grand chose.

Il existe des médicaments qui, administrés pendant de courtes périodes de temps, peuvent également aider à produire moins d'urine pendant la nuit.

Toute action dont je vous ai parlées doit toujours être contrôlée par le pédiatre, qui est le spécialiste idéal pour traiter cela d’une manière ou d'une autre, en fonction de chaque cas.


Likez la page FaceBook de BébésetMamans et soyez avertie en priorité des tests produits et cadeaux !

Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum LE FORUM

 

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
  • Aucun commentaire trouvé

banner bebe