Avoir des nausées et des vomissements pendant la grossesse est normal, surtout pendant les premiers mois. Mais il existe une forme extrême de nausées et de vomissements pendant la grossesse, connue sous le nom l'hyperémèse gravidique, qui peut amener les femmes qui en souffrent à vomir plus de 30 fois par jour.

 

Les nausées et les vomissements sont l'un des symptômes les plus typiques de la grossesse, surtout durant les premiers mois de grossesse. Cependant, dans certains cas, ils sont si intenses que la femme enceinte peut vomir plus de 30 fois par jour. C'est ce qu'on appelle l'hyperémèse gravidique.

Les conséquences de l'hyperémèse gravidique peuvent se présenter sous des signes évidents de déshydratation, une perte de poids (de 4 à 19 kilos) et une cétose (carence en glucides). Le corps utilise alors les graisses comme principale source d'énergie.

 

(Ça peut vous intéresser : Dix questions sur les fibromes)

 

Hyperémèse gravidique : diagnostic et traitement

Lorsqu'une femme présente des symptômes incontrôlables et persistants de nausées et de vomissements pendant sa grossesse, les médecins effectuent une évaluation médicale précise avec une analyse de sang complète et un test d'urine pour mesurer les cétones. Ils mesurent aussi la fréquence et l'intensité des symptômes et contrôlent régulièrement le poids de la femme enceinte.

En raison des différents niveaux de sévérité de l'hyperémèse gravidique, le médecin prescrira toujours à la patiente un traitement progressif. Il commencera par prescrire des aliments palliatifs comme, par exemple, le gingembre et des médicaments tels que le doxylamine ou le dimenhydrinate. Si les symptômes s'aggravent, le médecin prescrira progressivement une médication plus forte.

 

(Ça peut vous intéresser : La perte de poids due aux nausées)

 

Kate Middleton a elle aussi souffert d'hyperémèse gravidique

Le pourcentage de femmes enceintes souffrant d'hyperémèse gravidique est très faible, on estime que cela concerne 0,5% à 2% des grossesses. Ses causes ne sont pas connues, mais il a été prouvé que les grossesses multiples sont plus touchées.

La génétique peut être l’une des causes de ces symptômes. En effet, les femmes qui ont souffert d'hyperémèse gravidique durant leur première grossesse en souffrent à nouveau pendant leurs autres grossesses. C'était le cas de la duchesse de Cambridge, Kate Middleton, qui a souffert d'hyperémèse gravidique pour ses deux grossesses première grossesses. Nous avions d’ailleurs pu suivre ses nombreux aller et retours à l’hôpital.

Il convient également de mentionner que l'admission à l’hôpital des femmes enceintes souffrant de cette maladie est assez fréquente.

 

(Ça peut vous intéresser : Le repos relatif et absolu pendant la grossesse)

 

Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum



banner mama

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé

Pratique_bebesetmamans.jpg