Les problèmes d’endormissement ne sont pas seulement le lot des adultes. Ils se manifestent aussi chez les bébés. Comme le seul moyen d’expression d’un tout petit enfant est de pleurer, il peut y passer des heures, pour vous signifier qu’il est fatigué mais qu’il ne veut pas dormir. Nous avons ici le récit d’une maman dont la petite fille est irritable et souffre de troubles du sommeil. Peut-être que vous vous retrouvez dans son histoire ?


Mon bébé est irritable et n’en fait qu’à sa tête

« Ma petite fille a 8 mois. Depuis l’âge de 6 mois, ses plaintes sont de moins en moins supportables lorsqu’elle est fatiguée. Elle devient nerveuse et ne veut pas dormir. Son exaspération se montre par des coups de pieds, des tapes. Qu’elle soit ou non dans mes bras, elle se tortille.

À l’approche de l’heure habituelle du coucher, ma fille devient violente et se met à pleurer. Elle en arrive même à se triturer ses cheveux. Depuis 3 semaines, elle ne se laisse plus poser sur la chaise haute ou dans sa poussette. Elle résiste en se raidissant et en pleurant, ou agite même ses pieds. Même scénario pour les changes de couches. Elle ne prend de biberons que la nuit et ne veut aller d’un endroit à l’autre qu’à quatre pattes. J’essaie de discuter avec elle mais rien n’y fait. Même si je lui chante une chanson, elle fait la sourde. J’aimerais savoir ce que je dois faire. Merci beaucoup. »

La réponse du Spécialiste

Votre bébé est manifestement emporté et agité. Elle est peut-être de ces bébés qui ressentent profondément le changement de milieu, qui sont facilement dérangés par les bruits et les stimulations extérieures. Ce sont des enfants qui adorent leur confort et qui deviennent agressifs quand ils se sentent bousculés.

D’après ce que vous racontez, votre petit bébé ne semble pas avoir de troubles de sommeil. Il semblerait seulement qu’elle ait passé l’heure de s’endormir. En effet, tout comme vous, votre enfant a une sorte d’horloge qui lui indique qu’il est temps de dormir et si, passé ce cap, elle n’est toujours pas au lit, il va falloir attendre le prochain cycle. Si vous la forcez alors que ce moment est passé, vous aurez en réponse des expressions de rejet.

Je recommanderais que vous mettiez en place une sorte de programme pour une journée. Ainsi, votre bébé saura exactement à quel moment manger ou faire la sieste, ou même jouer. Notez qu’à son âge, elle a encore besoin de 2 siestes d’une durée de 90 minutes chacune. Idéalement, ces deux moments de repos seront départagés pour le matin et l’après-midi. Soyez également vigilante pour repérer les signes que vous envoie votre enfant lorsqu’elle a envie de dormir. Cela peut être un bâillement, un frottement des yeux avec les mains. C’est le moment à ne pas rater pour l’envoyer au lit.

Les enfants à fleur de peau comme votre fille ne doivent pas être sur-stimulés. Évitez donc les jouets lumineux qui l’excitent, les écrans, la télévision, les rencontres avec des personnes qui font trop de bruit. Pensez toujours à sa routine et évitez de la casser. Créez également un lieu de repos dans la maison pour qu’elle puisse se ressourcer.

Concernant les biberons que votre bébé réclame pendant la nuit, si elle les termine, cela signifie qu’elle prend les apports caloriques à la fois pendant le jour et pendant la nuit. Normalement, elle devrait pouvoir dormir sans réclamer de biberon à cet âge. Cela vous allégera de les supprimer. Commencez par enlever 30 ml d’un biberon toutes les deux nuits et ajoutez cette quantité à un biberon du jour. Procédez ainsi jusqu’à ce que vous n’ayez plus à donner de biberon pendant la nuit.

Si la quantité qu’elle boit pendant la nuit n’est que minime, c’est qu’elle a besoin de ce biberon pour la détente. Vous pourrez l’aider à ne plus avoir besoin de ce biberon pour se rendormir, mais il vous faudra de la persévérance.

Lorsque votre bébé réclame le biberon, posez-la dans son lit, dans l’obscurité de sa chambre. Si votre bébé se met à pleurer, tenez-la dans vos bras pendant 2 minutes au maximum, puis reposez-la dans son lit. Si les 2 minutes ne suffisent pas pour la calmer, reposez-la quand même dans son lit mais reprenez-la immédiatement.

Vous pourrez avoir à faire ce geste plusieurs fois, mais rassurez-vous, vous serez récompensée. Patience et persévérance sont les qualités dont vous aurez besoin pour gérer cette situation avec brio.

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé