Il y a deux mois et demi, j'ai accouché de mon fils. Je voudrais l’allaiter aussi longtemps que je le peux, mais mon gynécologue m'a dit que j'ai un prolapsus de la vessie et du rectum, et que je dois faire des exercices de contraction au moment d’uriner pendant la journée.

Va-t-on devoir m’opérer ? En quoi consiste cette opération ? Puis-je faire quelque chose pour éviter l’opération ? Les exercices suffisent-ils ?

 

Réponse du Spécialiste

Félicitations pour votre fils ! Tout d'abord, restez calme. Prenez soin de de votre bébé et donnez-lui le sein aussi longtemps que vous le pouvez ; par contre, vous devez aussi faire les exercices que votre médecin vous a prescrits.

En plus de faire les exercices de Kegel (contraction des muscles du périnée, du vagin, de l'urètre et de l'anus), il conviendrait de faire des exercices plus généraux et d’autres plus spécifiques  pour travailler la musculature interne du plancher pelvien (gymnastique hypopressive).

En ce qui concerne l'opération, votre gynécologue doit savoir à quel degré de prolapsus sont les organes, mais il est certain, de toutes façons, que les exercices améliorent beaucoup le problème. Avant de penser à l'opération, qui est simple, je vous conseillerais de travailler intensément cette zone dans un centre spécialisé.

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé