Psychologie avant la grossesse

Le facteur psychologique est très important dans le couple au moment de faire un bébé. Le bien être émotionnel de la future maman, la domination des peurs, des doutes et des préoccupations qui surgissent inévitablement dans la phase de préconception est fondamental pour rester calme et confiant, deux éléments qui augmentent sensiblement les chances de tomber enceinte. Le stress, par exemple, est un grand ennemi de la fertilité, tant féminine que masculine, il est donc très important de savoir le contrôler grâce à des techniques de relaxation appropriées, que nous allons vous présenter dans cette rubrique.

Les craintes du couple sont un autre des éléments susceptibles de remettre en cause la capacité à concevoir : la peur que quelque chose ne fonctionne pas, un problème qui empêcherait la future maman de tomber enceinte rapidement, devoir recourir à un traitement de procréation médicalement assistée, etc… Pour chacune de ces situations nous vous indiquons ce qu’il convient de faire, qu’il s’agisse seulement de suspicions ou que le trouble soit diagnostiqué.

Nous vous aidons et vous orientons pour que vous puissiez planifier votre grossesse de façon positive et en toute sérénité.

Etre enceinte et avoir un bébé à 34 ans

Si l’âge idéal pour vivre les joies de la maternité existait, il serait de 34 ans. C’est ce qu’affirment des scientifiques britanniques. D’après leurs recherches, la femme, à cet âge-là, a tout pour profiter de cet aspect de sa féminité. À croire que toutes les conditions sont réunies pour que la femme ressente moins les difficultés et apprécie les aspects positifs de la vie de maman.