Les légumes secs sont des aliments riches en protéines, très importantes dans le régime alimentaire des enfants. Bien que souvent méconnus, les légumes secs sont une excellente alternative à la viande.

Dans l'alimentation des enfants, les petits pois, les fèves et les pois chiches contiennent des nutriments importants pour maintenir une alimentation saine et équilibrée.

Les bienfaits des légumes secs

Faible en gras et riche en minéraux, la famille des légumes secs possède une bonne quantité de vitamines et un haut pouvoir calorifique. En plus d'offrir une bonne teneur en protéines, les légumes secs contiennent un type de fibres qui contribue à réduire le niveau de cholestérol. Cependant, ils ne peuvent pas être considérés, en soi, comme un aliment complet. En effet, ils manquent de certains acides aminés nécessaires à l'organisme.

Pour cette raison, on les combine avec des céréales ou des hydrates de carbone, alors qu’il vaut mieux éviter de les consommer avec de la viande, du poisson ou du fromage. Vous pouvez combiner les pâtes et les pois chiches, les pâtes et les haricots, le riz et les petits pois, car ce sont des plats uniques hautement nutritifs. Le plus important est de mesurer de manière adéquate la quantité de légumes secs et celle de céréales. Idéalement, 2/3 de céréales et 1/3 de légumes secs.

Les points faibles des légumes secs

Les légumes secs ont aussi quelques contre-indications. En plus de la flatulence bien connue, gênante mais inoffensive, si les légumes secs sont consommés crus, ils peuvent libérer des substances qui nuisent à la digestion des protéines ou qui peuvent causer des troubles circulatoires. Pour éviter ce risque, il suffit simplement les faire tremper, en changeant l'eau plusieurs fois, et les cuire en jetant l'eau de cuisson.

Les légumes secs pendant l’allaitement

Pendant l’allaitement, il est conseillé de manger certains types de légumes secs tels que les fèves, pour éviter que certains troubles importants comme le favisme (anémie hémolytique) apparaissent chez le bébé. Pour les petits, les légumes secs sont d’excellents aliments dès leur plus jeune âge.

Les légumes secs dans l'alimentation de l'enfant

À partir du 6ème mois, vous pouvez introduire les légumes secs en petites quantités et les accompagner d'autres légumes pour préparer des purées ou des potages. Après trois ans, les légumes secs entiers peuvent être accompagnés de céréales.

Quoi qu'il en soit, vous devez vous assurer qu'ils sont bien cuits et que les portions ne sont pas trop copieuses.

Quelques conseils sur les légumes secs

- N'achetez pas de légumes secs percés, cassés ou périmés.

- Les graines de légumes secs, lorsqu’elles pourrissent, peuvent développer certaines substances toxiques nocives pour le foie.

- Les légumes secs doivent être maintenus immergés (de trois heures pour les haricots, les lentilles et les pois chiches, à 16/18 heures pour les fèves et 4/5 heures pour les petits pois) avant la cuisson.

- Pour éviter que les légumes secs ne perdent leurs propriétés, n’ajoutez-pas de sel à l'eau de trempage ou de cuisson.

- Cuisez les légumes secs pendant longtemps à une température élevée. Vous pouvez ajouter du sel à la fin de la cuisson, afin de ne pas précipiter leur ramollissement.

- Une fois cuits, gardez les légumes secs dans un récipient fermé dans un endroit frais pendant deux ou trois jours maximum.

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé