Le soir de Noël, nous célébrons non seulement la naissance de Jésus, mais aussi le solstice d'hiver. C’est la nuit de la nativité, la nuit où nous célébrons la naissance (nativité) du Christ.

Nos ancêtres célébraient déjà ce jour, mais non pour une raison religieuse. À l'origine, il s’agissait d’une fête païenne marquant le solstice d'hiver. À partir du 22 décembre, les populations fêtaient les jours qui commencent à rallonger.

La religion chrétienne a d’abord voulu célébrer Noël le 6 Janvier, non seulement pour l’idée de naissance mais aussi pour marquer le concept d’incorporation à l'humanité. C’est pour cela que l’on a appelé cette fête Epiphanie, qui vient du mot «apparition». Mais l'intention des chrétiens a échoué car ils ont été incapables d'en finir avec la fête païenne du 22 Décembre. L'Eglise a donc décidé de renoncer à sa suppression et a choisi de la christianiser.

Nous ne pouvons comprendre l'ensemble des fêtes de Noël qui commencent par ce réveillon, que si nous comprenons qu’il s’agit de fêtes de l’humanité. Et, de fait, c’est ce qui caractérisait les romains, qui n’ont d’ailleurs pas instauré cette fête puisqu’ils  l’ont hérité de leurs ancêtres: ils invitaient leurs esclaves à manger à leur table, les libéraient du travail, s’échangeaient des cadeaux...

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé