Maman pour la première fois : devez-vous prêter attention aux conseils que l’on vous donne ?

Une maman et son bébé à la maternité

 

Quand une femme vient d’avoir son premier enfant, tout le monde autour d'elle a tendance à vouloir lui donner des conseils qu'elle n'a jamais demandé et qui peuvent la rendre encore plus confuse. Si vous êtes une mère primipare, nous vous expliquons ce que vous pouvez retenir ou pas.

 

Normalement, les jeunes mamans écoutent souvent avec attention les conseils qu'elles reçoivent parce qu'elles sont inexpérimentées et parce qu'elles ont beaucoup d'interrogations. Cependant, beaucoup de ces conseils sont inappropriés ou contradictoires et peuvent créer de la confusion chez la jeune maman.

Ainsi, il est possible que le pédiatre vous dise de faire les choses d'une façon totalement différente de celle de votre mère et il est probable que, pour mettre une couche, vous utilisiez une technique, différente de celle de votre meilleure amie, bien qu’elle soit experte après 3 enfants.

Compte tenu de cette situation, les jeunes mamans sont souvent confuses et stressent encore plus. Alors, quand devez-vous prêter attention aux conseils que l’on vous donne et, au contraire, quand devez-vous les ignorer ? Notez surtout qu'il n’existe aucun manuel d'instruction pour élever un enfant.

 

Les jeunes mamans ont-elles vraiment besoin de conseils ?

Premièrement, n’oubliez pas que bon nombre des questions que la jeune maman peut se poser n’ont pas qu’une seule réponse, mais peuvent avoir des nuances et des points de vue différents. Par exemple, alors que beaucoup disent qu'il n'est pas bon de prendre bébé dans ses bras quand il pleure, d'autres pensent le contraire. Quand certains pensent que le lait maternel n'est plus aussi nutritif après 6 mois, d'autres pensent qu'il est essentiel que les enfants soient allaités jusqu'à 2 ans.

Quelle est la solution à cette vague de doutes et de contradictions ? C’est très simple : écoutez-vous et ne tenez pas compte des conseils des autres. Les bébés ne fonctionnent pas avec un bouton marche-arrêt et il n'y a pas deux enfants identiques. Par conséquent, les conseils peuvent s’avérer très utiles pour certains, alors que, pour d'autres, ça ne sera pas le cas. Être mère, c'est avant tout se laisser guider par son instinct et communiquer naturellement avec son bébé, c’est avant tout ceci que les jeunes mamans doivent faire !

En fin de compte, la meilleure expérience pour apprendre à s'occuper et à élever un bébé est celle de l'essai et de l'erreur. Si tout va bien, allez-y, continuez. En revanche si quelque chose ne va pas, écartez cette solution et cherchez-en une autre qui obtiendra de meilleurs résultats. Vous découvrirez alors ce que votre bébé aime ou n’aime pas. Être parents implique d'avoir une relation instinctive et d'observation avec le bébé : si lorsque vous faites quelque chose, le bébé se plaint, il vous informe que cela ne lui convient pas. Si, au contraire il se calme, c’est que cela lui convient et vous pouvez alors continuer.

Par conséquent, parfois, il est essentiel de se mettre à la place de bébé et d’imaginer ce dont il a besoin, puis de réfléchir à tout ce qu’il fait, tout en considérant qu’il vient juste de naître. Les bébés ont besoin d'amour et d'affection pour se sentir en sécurité dans un monde dont ils ignorent tout.

 

7495-maman-premiere-fois-preter-attention-aux-conseils-3

 

Quels sont les conseils de base pour une mère qui vient d’avoir son premier enfant ?

Bien que, comme nous l'avons déjà dit, les conseils n’aident pas toujours, puisqu’ils peuvent souvent être contradictoires, voici toutefois trois recommandations fondamentales liées à l'attitude que chaque jeune maman doit suivre pour ne pas se sentir perdue ou déprimée :

• Ne soyez pas trop exigeante avec vous-même, et ne laissez pas les autres être exigeants avec vous. Être mère implique d’assumer beaucoup de responsabilités, mais ça ne veut pas dire être submergée. Le repos est important, ainsi que le soutient de la famille. Votre conjoint peut être un bon allié. N'assumez pas toutes les responsabilités, même si vous êtes une mère célibataire !

• Ne vous isolez pas. Il est important de partager vos expériences, de parler avec d'autres mères, avec vos amis et surtout avec votre famille. Au début, il est normal de se sentir triste car, en raison des changements hormonaux, votre humeur peut varier. Mais ne vous inquiétez pas, c'est tout à fait normal. Cependant, l'isolement peut vous rendre encore plus triste et déprimée. Sortez avec bébé dès que possible, ne délaissez pas vos loisirs et n’abandonnez pas vos amis !

• Le plus important : profitez de votre bébé ! C'est une expérience nouvelle et irremplaçable. Si vous voulez prendre votre bébé dans vos bras, l’embrasser, le chouchouter et le gâte ... faites-le ! Vous êtes sa mère et personne ne l'aimera et ne le comprendra plus que vous. Bien sûr, ne laissez pas votre amour pour votre bébé devenir une obsession ; l'hyper-maternité peut avoir des conséquences négatives, mais allez-y, profitez-en de ce bébé !

 

(Ça peut vous intéresser : Quelles sont les conséquences de l'hyper paternité ?)

 


Likez la page FaceBook de BébésetMamans et soyez avertie en priorité des tests produits et cadeaux !

Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum LE FORUM

Articles pour vous

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
  • Aucun commentaire trouvé

Le Coin des Mamans : activités récentes

banner bebe