Selon le Feng shui, le corps ne peut pas être dissocié de la dimension spirituelle, de sorte que l'état d'esprit influe sur la santé du corps et, à son tour, la santé des organes affecte l’humeur de la personne.

 

Selon le Feng shui, tous les organes du corps sont reliés à un état d'esprit, c'est-à-dire qu’ils ont une relation avec la dimension spirituelle de celui-ci.

Le foie, par exemple, est relié à la colère et à l'agressivité. Une personne ayant un trouble ou une maladie du foie sera de mauvaise humeur. Par contre, si le foie est en bonne santé, notre caractère sera dominé para le calme, la tolérance et la patience.

La nervosité est liée à l'intestin grêle. Une personne calme jouit d'une bonne digestion, alors qu'une personne qui a une digestion lente ou des problèmes dans l'intestin grêle, souffre de nervosité, d'hypersensibilité et d'excitation.

L'insécurité, qui conduit à la jalousie, l'angoisse et le doute, se trouve dans l'estomac, la rate et le pancréas. Si ces trois organes fonctionnent correctement, on dégagera de la sympathie, de la sagesse et de l'intelligence.

Les déséquilibres dans les poumons et le gros intestin sont liés à la sociabilité de la personne. Si ces organes fonctionnent correctement, la personne est sociable et réceptive dans ses relations avec les autres. Toutefois, si ces organes ne sont pas en bonne santé ou souffrent de troubles, on aura tendance à vouloir exercer un contrôle autoritaire sur les autres, mais aussi à avoir des difficultés à communiquer.

Les dysfonctionnements des reins et de la vessie sont liés à la peur, à l'estime de soi et à la timidité. Si ces organes fonctionnent bien, on sera confiant.

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé