La pandémie du Coronavirus est une crise sanitaire sans précédent, mettant à l’épreuve les nerfs de millions de familles. Dernièrement, la chloroquine (ou plutôt son dérivé l’hydroxychloroquine) est apparu dans les discussions de réseaux sociaux et dans les médias, comme un espoir de potentiel traitement du Coronavirus. Qu’en est-il exactement ?

C’est un chercheur marseillais réputé, le professeur Raoult, mis sur le devant de la scène des réseaux sociaux, qui a annoncé avoir eu des résultats probants via l’utilisation de la chloroquine pour le traitement du coronavirus. Rappelons que la chloroquine est un médicament utilisé dans les cas de paludisme.

La question que tout le monde se pose en situation de crise comme nous le sommes actuellement, est la suivante : "Et bien si ça marche, pourquoi ne pas en donner au porteur du virus et on règle le problème ?" Cependant, la réalité est plus compliquée que cela. La polémique actuelle qui s’est déclenchée entre le monde médical et l’équipe du Pr Raoult, porte plus sur la validité de l’étude réalisée et sur les potentiels dommages que pourrait provoquer la prescription de ce produit à une population entière, que sur l'efficacité elle-même du traitement.

En France, pour qu’un médicament soit proposé au public via les médecins (généralistes ou spécialistes), il doit pour cela avoir obtenu l’aval de l’AMM (Autorisation de Mise sur le Marché). Ce processus très long (parfois plusieurs années), a pour objectif de tester la molécule présente dans un futur traitement sur différentes populations, dans différents cas de figures, en différentes quantités, combinée à d’autres molécules (provenant d’autres médicaments), et cela dans le temps, afin de pouvoir non seulement estimer l’efficacité de ladite molécule pour le traitement de la maladie qu’elle est censée combattre, mais aussi de mesurer les complications et effets secondaires indésirables qu’elle peut provoquer.

Il ne s’agit pas simplement de tester le médicament en lui-même, mais aussi les effets qu’il peut avoir sur les différents types de populations du pays (en fonction du sexe, de l’âge, des antécédents médicaux etc). On comprend donc que ces études sont longues pour des raisons évidentes.

Alors, est-ce que la Chloroquine est le traitement contre le coronavirus ?

Dans l’étude du Pr Raoult, ce sont 20 patients qui ont été traités à la chloroquine, car ce traitement avait donné de bons résultats en Chine. L’étude porte sur 20 patients et les résultats sont les suivants :

- 14 patients ont vu leur charge virale diminuer fortement ou disparaître au bout de 6 jours,
- 3 patients ont été transférés en réanimation,
- 1 patient a arrêté le traitement à cause d’effets indésirables,
- 1 patient a quitté l’étude,
- 1 patient est mort.

La publication de l’étude est disponible ici : https://www.mediterranee-infection.com/wp-content/uploads/2020/03/COVID-IHU-2-1.pdf

L'Etat, par l'intermédiaire du Ministre de la Santé Olivier Veran (Point Presse sur le Coronavirus du 23/03/2020), a indiqué que le Haut Conseil de Santé Public avait demandé aux médecins d'inclure le plus de malades possibles dans les essais thérapeutiques, afin de trouver les plus rapidement le ou les traitements ayant les meilleurs résultats. Concernant la chloroquine, ce même Haut Conseil ne recommande pas, pour le moment, l'utilisation massive auprès de la population de cette molécule, à l'exception des formes graves évaluées en milieu hospitalier, et sur décision collégiale des médecins.

Nous nous retrouvons donc tiraillés entre l'espoir légitime d'avoir un traitement contre ce virus (ce qu'indiquerait l'étude réalisée par le Professeur Raoult) et le devoir de l'Etat de ne pas générer plus de problèmes que le mal lui-même, notamment sans avoir eu la possibilité de mesurer finement les effets secondaires sur tous les types de population.

Rappelons nous qu'il n'existe pas de médicaments anodins. Tout le monde espère que le traitement contre le coronavirus sera trouvé le plus rapidement possible, de nombreux chercheurs et scientifiques sur la Planète travaillent d'arrache-pieds en ce sens.

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Attention : Les informations concernant le coronavirus sont susceptibles de changer rapidement, nous ferons notre possible pour mettre à jour nos contenus en fonction de l'actualité. Prenez soin de vous et de vos proches.

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé