Le Conseil Général d'Andalousie décidera si la mineure de 10 ans et son bébé peuvent continuer à vivre avec leur famille comme jusqu'à maintenant.

Une mineure de dix ans a donné naissance à un bébé pesant 2,9 kilos. Aussi bien la mineure que son enfant sont sortis de la maternité et sont en parfaite santé.

À l'heure actuelle, le ministère de l'Egalité et de la Protection Sociale est encore en train d'évaluer l'état de la mineure ainsi que celui de sa famille, pour voir si tous deux peuvent rester avec leur famille et s'il est nécessaire ou non d'appliquer des mesures de protection, comme pourrait l'être le retrait de la tutelle.

Pour le moment, et s'il ne se présente pas de situation anormale, la jeune maman et son enfant resteront dans leur famille. Des responsables du Conseil Général assurent que « Ce qui compte, c'est que la mère et le bébé soient bien pris en charge. Si c'est le cas, ils pourront sans problème rester dans leur milieu familial, qui est ce que nous sommes en train de vérifier en ce moment. »

S'il est établi que les parents ne sont pas capables de prendre soin de la mineure et du bébé, l'Administration « essayera de renforcer la protection et d'évaluer si la famille élargie (grands-parents ou oncles) peut assumer cette responsabilité ». Dans le cas contraire, des mesures devraient être prises, car « même si elle est maman, elle n'en reste pas moins une mineure, une toute jeune enfant de seulement 10 ans ».

Le Conseil Général, qui a rapporté que le père de l'enfant est également mineur, a révélé que l'Administration « n'avait pas connaissance de l'affaire », elle qu'elle avait appris la nouvelle à travers l'hôpital de Xerez.

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé