Brûlures d'estomac, essoufflement, mal de dos… Voici quelques-uns des désagréments les plus fréquents qui se produisent à la fin de la grossesse. Nous vous offrons quelques conseils pour les atténuer.

 

Les derniers mois de grossesse sont, sans aucun doute, les plus excitants, mais le volume de votre ventre peut causer certains inconforts. Voyons ensemble quels sont les inconforts les plus fréquents et comment les soulager.

 

Brûlures d'estomac en fin de grossesse

En plus d'opprimer le diaphragme, rendant la respiration difficile, le ventre comprime également les autres organes contenus dans la cavité abdominale, y compris l'estomac. C’est pourquoi, au cours du dernier trimestre de grossesse, vous pouvez avoir plus de difficultés pour digérer, ainsi que des brûlures d'estomac ou même de gorge. Dans ce cas, on parle de reflux gastro-œsophagien, car les sucs gastriques ont tendance à remonter dans l'œsophage.

Pour soulager ces inconforts, il est conseillé de suivre quelques règles :

• Répartissez les repas tout au long de la journée, en faisant plusieurs petites collations.

• Évitez les aliments trop gras, tels que le chocolat, les noisettes, la menthe et les boissons telles que le café et le thé.

• Ne vous allongez pas juste après avoir mangé : il est préférable de laisser passer au moins 3 heures entre le dîner et le coucher.

• Si vous le pouvez, dormez avec deux oreillers sous la tête.

 

Un ventre bien volumineux en fin de grossesse

Au cours des trois derniers mois de grossesse, le bébé grandit beaucoup, passant de 1800 grammes au début du septième mois à trois kilos en fin de grossesse. Par conséquent, le ventre augmente beaucoup en volume, amenant la femme enceinte à modifier sa posture et ses mouvements, en plus de souvent provoquer une sensation de lourdeur dans le bas-ventre.

Pour vous soulager, il est recommandé :

• De ne pas rester trop longtemps debout. Vous pouvez aussi utiliser une ceinture de grossesse, renforcée sous le ventre et dans le dos. Veillez à ne pas trop la serrer, surtout au niveau des cuisses, car cela pourrait gêner le retour veineux. De plus, mieux vaut ne pas la mettre trop souvent. En effet, en portant un support artificiel, les muscles qui doivent soutenir le ventre se relâchent et s’affaiblissent encore plus.

 

Mal au dos en fin de grossesse

Le ventre qui bombe en avant et tire vers le bas change inévitablement votre posture, provoquant des problèmes fréquents au niveau lombaire. Il est donc fort probable qu'au cours des derniers mois de grossesse, vous souffriez de maux de dos fréquents, parfois accompagnés de picotements et de douleurs dans les jambes.

Pour soulager ces inconforts, vous devez tout d'abord éviter de prendre plus de poids que nécessaire. Plus vous prendrez de kilos, plus le poids que devra soutenir la colonne sera important. Si les douleurs apparaissent, il est recommandé de faire des étirements de yoga. Par exemple, vous pouvez essayer ces exercices :

• Assise les jambes croisées, étirez les bras, comme si vous vouliez attraper quelque chose.

• Allongez-vous sur le côté et essayez d’entourer vos genoux avec vos bras, en allongeant les muscles du dos.

• À quatre pattes, faites le mouvement typique du chat, en cambrant le dos et en l'étirant lentement.

• Les massages du dos font aussi beaucoup de bien, mais seulement s'ils sont réalisés par un professionnel.

Enfin, reposez-vous plusieurs fois pendant la journée, couchée sur le côté droit pendant 10-15 minutes, pour détendre la colonne vertébrale et les muscles qui la soutiennent.

 

Je suis essoufflée en fin de grossesse !

Il vous suffit de marcher un peu plus vite pour être tout de suite essoufflée ? Mais pourquoi ? Ce problème dépend de plusieurs facteurs. Tout d'abord, le poids augmente, c'est comme si vous transportiez un sac de 8-9 kilos. Ensuite, au cours des derniers mois de grossesse, le sang s’est dilué, sa concentration en hémoglobine est plus faible et, par conséquent, son apport en oxygène aussi. C’est ce qui explique que vous soyez obligée de respirer plus rapidement, pour apporter à votre corps la quantité d'oxygène nécessaire.

Au fil des mois, la quantité de sang en circulation augmente et le travail du cœur aussi, puisqu'il faut pomper pour deux. Cela implique également un effort pour le système respiratoire, qui fonctionne en symbiose avec le système circulatoire.

Enfin, à cause du ventre qui a bien grossi, le thorax ne peut pas se dilater comme auparavant. Et, pour que la bonne quantité d'air puisse entrer, il est nécessaire de respirer plus fort et plus vite. Pour vivre avec ce manque d'air physiologique, il faut... y aller doucement, sans vouloir faire les mêmes activités quotidiennes et avec les mêmes rythmes qu'auparavant. Il est également opportun de faire une activité physique légère : une marche d'une demi-heure par jour suffit. En revanche, si cette sensation devient insupportable et que ne pouvez même pas monter 10 marches d'affilée, mieux vaut consulter votre gynécologue, qui pourra vous recommander un suivi cardiologique.

 

Jambes lourdes en fin de grossesse

Vers la fin de la grossesse, vos membres peuvent être plus gonflés et lourds, puisque le ventre, en appuyant sur les organes internes et en comprimant les veines du bassin, empêche le retour du sang de la périphérie jusqu’au cœur. De plus, les changements hormonaux augmentent la laxité veineuse et accentuent la rétention d'eau. Si vous ressentez de l'inconfort l'après-midi, mais qu’après une nuit de sommeil tout redevient normal, il n'y a pas à s'inquiéter.

Pour soulager l'inconfort :

• Pendant la journée, allongez-vous de temps en temps, gardez vos jambes légèrement levées et promenez-vous pour stimuler la circulation.

• Pensez à boire beaucoup d'eau et très souvent (les deux litres classiques par jour sont indispensables), car une plus grande introduction de liquides aide à éliminer ceux qui s'accumulent.

• Quand il fait chaud, prenez souvent des douches d'eau froide, en passant le pommeau de douche des chevilles jusqu’aux cuisses, puis appliquez-vous une crème à base de centella et de canneberge, en effectuant des mouvements de bas en haut.

• Si vous ressentez un gonflement tout au long de la journée ou qu’il s'accompagne de rougeurs et de douleurs dans les membres inférieurs, consultez votre médecin.

 

La Nature vous aide en fin de grossesse

Pour soulager certains inconforts typiques du dernier trimestre de grossesse, la médecine naturelle peut vous aider.

Crampes & grossesse (en particulier pour des jumeaux). Vous pouvez utiliser de l'arnica associé à du cuprum ou de la magnesia phosphorica, qui ont une action myorelaxante.

Fatigue et essoufflement & grossesse. Prenez une infusion de romarin, qui exerce une action stimulante dans tout le corps. De plus, cela améliorera la fonction hépatique.

Troubles digestifs & grossesse. La sauge est fortement recommandée, toujours sous forme d'infusion.

Gonflement dans les jambes & grossesse. Prenez du pulsatila, qui aide à drainer les accumulations de liquide en réduisant l'œdème des membres inférieurs.

Fragilité capillaire ou insuffisance veineuse & grossesse. L'hamamélis peut être utilisé. Il est également efficace contre les hémorroïdes, un autre inconfort typique de la grossesse dû à des problèmes de circulation.

 

Où pouvez-vous trouver ces remèdes ? En pharmacie, où ils vous conseilleront les plus appropriés pour votre cas, ainsi que comment bien les prendre pendant la grossesse.

 

Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum



banner mama

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé

 

Pratique_bebesetmamans.jpg