Ce que vous allez trouver dans cet article[Masquer]

Le sevrage est le passage d'une nourriture lactée à une nourriture composée d’aliments autres que le lait maternel. Voici quelques conseils pour éviter les erreurs courantes.

Le passage d’une alimentation exclusivement lactée à une nourriture à base d’aliments autres que le lait maternel est connu comme le sevrage ou la diversification alimentaire. C’est une étape privilégiée, pleine de découvertes, pour le bébé comme pour la maman. Mais elle peut aussi poser des problèmes. Pour vivre cette période en toute sérénité, le secret est de créer une atmosphère de complicité. Voici quelques suggestions.

Bébé a-t-il besoin de boire de l'eau ?

Conseils pour la diversification de bébé

C’est l'essence de la vie. Tant que le bébé prend le sein, il peut ne pas ressentir la soif. Cependant, avec l'introduction des premières bouillies, l’eau devient fondamentale : elle soulage la soif de l'enfant et facilite la déglutition.

Peux-je ajouter du sucre dans l'alimentation de bébé ?

Les bébés montrent une attraction innée pour le goût sucré. Cependant, il faut limiter la consommation des aliments sucrés, exception faite des fruits à offrir à volonté. Idem pour le sel. La teneur naturelle en sel des aliments est suffisante pour répondre aux besoins de l'enfant ; il est donc inutile de rajouter du sel dans la purée.

Soupes et bouillons pour bébé

Conseils pour la diversification de bébé

Le bouillon de légumes est à la base des premières soupes des tout-petits. Faible en calories, il fournit minéraux, vitamines et fibres. Dans un premier temps, il peut être préparé avec des pommes de terre et des carottes, des légumes doux et non-allergènes. Il suffit de couper et de cuire 200 grammes de légumes dans un litre d'eau pendant environ une heure. On filtre ensuite le bouillon dont on utilisera 200 ml pour chaque bouillie.

Introduire la viande dans l'alimentation de bébé

Dans un premier temps, autour du septième mois, on introduit dans l’alimentation du bébé des viandes blanches comme le lapin, le veau ou le poulet. On peut ensuite proposer le bœuf, une viande très nutritive et une excellente source de vitamines. Au début, il est préférable de proposer des petits pots que l’on mélange à la purée.

Le sevrage de bébé : les céréales

À partir du cinquième ou du sixième mois, on peut enrichir la purée de légumes de céréales qui augmentent l’apport énergétique. Il faut cependant veiller à ne pas introduire d’aliments contenant du gluten avant six mois.

Mon bébé peut manger de la charcuterie ?

Conseils pour la diversification de bébé

D’un point de vue nutritionnel, la charcuterie peut être intéressante. Néanmoins, il existe d’importantes variations d’un produit à l’autre. Les petits pots de jambon respectent toutes les conditions sanitaires et nutritives pour pouvoir être donnés au bébé dès sept ou huit mois. À partir d’un an, on peut aussi lui proposer du jambon cru. Pour les saucisses, il vaut mieux attendre jusqu'à deux ans. Dans tous les cas, à consommer avec modération.

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé