Tétine : guide complet

Bébé qui met sa tétine dans la bouche

La tétine occupe une place toute particulière dans le cœur de beaucoup d'enfants : elle leur permet de libérer leurs tensions, leur tient compagnie et les aide dans leur apprentissage de l’autonomie. C’est aussi une source de nombreuses interrogations pour les mamans. Découvrez notre guide complet sur la législation concernant cet objet, souvent le meilleur ami des tout-petits, et les réponses de nos experts à toutes les questions que vous vous posez.

 

Il n'est pas rare que les bébés et les enfants s’accrochent à leur tétine, ce substitut du sein maternel jusqu'à leurs 3 ans. Vous vous êtes très certainement déjà demandé « Comment faire lâcher la tétine à mon enfant ? » ou encore « Est-ce que la tétine est mauvaise pour la bouche ou les dents de mon bébé ? ».

Le fait que bébé s'habitue à la tétine peut sembler un peu effrayant. Cette crainte est néanmoins sans fondement, car quand l’enfant cesse d'utiliser la tétine, ses structures orales sont encore en période de croissance. Ajoutons à cela que la tétine produit des modifications moindres que celles du doigt lorsque l'enfant suce son pouce (ou un autre doigt).

 

Tétine : matériau et forme

Il existe sur le marché un très vaste choix de tétine, de matériaux et de formes diverses.

1/ La matière des tétines

Concernant la matière, les tétines peuvent être en latex ou en silicone :

- Le latex : il s’agit d’un caoutchouc naturel. Les tétines qui sont faites dans ce matériau sont résistantes, souples, élastiques et leur couleur est entre l’ambre et le jaune. Au fil du temps, le latex a tendance à gonfler et absorber les odeurs. La tétine a donc besoin d’être remplacée.

- Le silicone: il s’agit d’un matériau mou et élastique. Les tétines en silicone n’absorbent pas les odeurs ni les saveurs et leur forme ne change pas. Elles sont néanmoins assez fragiles et peuvent se déchirer et s'abimer à la moindre petite entaille.

2/ La forme des tétines

En ce qui concerne la forme, il existe trois types de tétines :

- La tétine en forme de cerise : elle est caractérisée par sa forme sphérique et son grand volume ; c’est la plus commune.

- La tétine en forme de goutte : comme son nom l'indique, elle ressemble à une goutte d'eau. Grâce à sa forme, plus ovale et plate que la précédente, elle ne déforme pas le palais.

- La tétine anatomique : c’est la plus ergonomique, c'est-à-dire celle qui convient le mieux au palais de l'enfant.

 

La tétine idéale

Selon des études récentes, la tétine devrait ressembler le plus possible à la forme de la bouche de l'enfant pour que la succion se rapproche le plus de celle de votre poitrine. Rappelons que, quand le bébé tète, aucun des muscles de la bouche ne fait d’effort particulier : la langue est poussée vers l'avant, tandis que la mâchoire se déplace de haut en bas en rythme. La tétine idéale est donc celle qui :

- Ne force pas l'ouverture de la bouche ;

- Exerce une faible pression sur le palais ;

- Présente une surface de contact sur le palais le plus près possible de la langue.

 

Tétine : la réglementation en vigueur

Les exigences de sécurité des tétines sont régies par la norme européenne NF S 54-003, selon laquelle :

- La tétine doit être fabriquée dans des matériaux résistants, non-toxiques et hypoallergéniques, en latex ou en silicone. Dans la plupart des modèles, la collerette et l’anneau sont en plastique (exempt de bisphénol A).

- La taille de la tétine doit être adaptée : sa longueur ne doit pas dépasser 30mm.

- La tétine doit être flexible et ergonomique pour s’adapter à la forme du palais du bébé.

- La collerette ne doit pas pouvoir se détacher de la tétine, même en exerçant une forte traction. Elle doit, en outre, être plus grande que la bouche de l'enfant et comprendre au moins deux trous d’aération afin que bébé puisse respirer et éviter l'obstruction de la salive.

- L’anneau doit être correctement fixé et ne pas pouvoir se séparer de la collerette. Certaines sucettes, notamment celles pour la nuit, n'ont pas d'anneau, afin de mieux protéger le visage du bébé.

 

Tétine : quelques conseils d’utilisation

- Avant de l'utiliser, lavez la tétine avec de l'eau et du savon ; vous pouvez aussi la stériliser.

- Pour des raisons de santé et de sécurité, après un ou deux mois d'utilisation, la tétine doit être remplacée ; il est recommandé d'utiliser alternativement deux ou trois tétines.

- Ne plongez jamais la tétine dans des produits sucrés, ce qui pourrait provoquer des caries dentaires chez votre enfant.

- Faites aussi attention au risque d'étouffement qui peut se produire lorsqu'on laisse la tétine au fond de la bouche car, dans ce cas, elle peut obstruer la gorge.

- Après son utilisation, assurez-vous que la tétine n'a pas été endommagée par les dents de votre bébé.

 

Tétine : les questions des mamans

La tétine est-elle vraiment utile à mon enfant ?

La tétine n'est pas indispensable à bébé. C'est un objet artificiel qui ressemble au sein maternel et qui lui permet de trouver du réconfort en tétant lorsqu’il ne dispose pas du sein de sa maman, source d'alimentation mais aussi d'apaisement. Si le nourrisson a la possibilité de prendre le sein autant qu'il le veut, il n'aura pas besoin de tétine ; en revanche, si sa maman doit s'absenter, la tétine est le substitut idéal.

Est-ce que la tétine peut interférer dans l'allaitement ?

Avec la tétine, bébé a simplement les lèvres entrouvertes, alors que, pour téter le sein, il doit ouvrir grand la bouche pour englober, non seulement le téton, mais aussi une grande partie de l'aréole. La tétine implique donc que l'enfant tète de manière différente, ce qui pourrait interférer dans la mise en place correcte de l’allaitement.
Chez les bébés qui prennent du lait infantile, le problème ne se pose pas, puisque téter la tétine et téter le biberon sont deux procédés relativement semblables.
Cependant, tous les experts ne s'accordent pas sur cette hypothèse. Certains soutiennent que l'utilisation de la tétine n'intervient en aucune manière dans l'allaitement. Selon eux, la difficulté à activer l'allaitement viendrait plutôt des difficultés que rencontre la maman à donner le sein à la demande (c'est-à-dire à chaque fois que le bébé en a besoin).
Mais il est vrai que certaines études montrent qu'il existe une relation entre l'utilisation de tétines et l'interruption précoce de l'allaitement maternel.

Comment éviter que la tétine n'interfère dans l'allaitement ?

Mieux vaut attendre un peu (au moins 1 mois) et ne proposer la tétine à bébé qu’une fois terminée la phase de calibrage, c’est-à-dire jusqu’à ce que la production de lait se stabilise en fonction de la demande du bébé.

Est-ce que la tétine peut nuire à la dentition de mon bébé ?

La tétine peut porter préjudice à la bouche de l'enfant si elle est trempée dans des substances sucrées comme le miel puisqu’elle favorise alors l'apparition de caries.

S'il n'existe pas de malformation génétique particulière des arcades dentaires (par exemple si l'arcade supérieure sort plus que celle inférieure), la tétine ne nuit pas aux dents de bébé ; en revanche, en cas de malformation l'utilisation de la tétine pourrait accentuer cette malocclusion.

Attention cependant à ne pas laisser la tétine à votre enfant après l’âge de 3 ans afin que ses dents puissent se placer correctement et son palais prendre sa forme définitive.

Les conséquences réelles de l’usage de la tétine sur l’anatomie buccale du bébé dépendent en fait de sa durée, de sa fréquence d’utilisation ainsi que de la prédisposition génétique de l’enfant pour des problèmes de malocclusion.

Quoi qu’il en soit, sucer la tétine produit des altérations moindres que de sucer son doigt : d’une part parce qu’il est plus facile d’arrêter la tétine, que cela se fait plus tôt, de façon moins traumatique et d’autre part, parce que, contrairement aux doigts, la position de la tétine n'affecte pas les molaires.

Est-ce que dormir avec une tétine réduit le risque de mort subite du nourrisson ?

Selon une étude récente, il semblerait que les bébés qui tètent une tétine pendant qu’ils dorment sont moins exposés au syndrome de mort subite du nourrisson. La raison en serait que pendant qu'ils tètent leur tétine, les bébés restent plus actifs et ont un sommeil moins profond.

 

Quels conseils pour l'utilisation de la tétine ?

- La tétine ne doit pas se substituer au sein maternel.

- Essayez de comprendre pourquoi bébé pleure, avant de lui proposer la tétine.

- La tétine doit être un objet de consolation pour l'enfant ; elle ne doit jamais devenir irremplaçable.

- Évitez de donner la tétine après les 3 ans de votre enfant. Il doit apprendre à grandir et à ne plus dépendre de la tétine pour se sentir en sécurité.


Likez la page FaceBook de BébésetMamans et soyez avertie en priorité des tests produits et cadeaux !

Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum LE FORUM

 

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
  • Je suis très étonnée de votre introduction : comment un objet en plastique peut il "tenir compagnie" à un enfant ?
    De plus, la confusion sein/tétine peut intervenir à n'importe quel âge. Encore cette semaine, j'ai vu des mamans de bambins (plus de 1 an, voir 2 ans) qui ont subi des confusions à cause de la sucette. La sucette est a proscrire complètement dans le cas d'un allaitement !

  • Invité - Dubois

    Bonjour je participe pour mes jumeaux qui arrive en juin

banner bebe