C'est un phénomène courant chez les nourrissons qui peut être causé par des agents irritants ou par une obstruction temporaire des conduits. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur les yeux qui pleurent des bébés.

Souvent, les bébés ont les yeux larmoyants, même s'ils ne pleurent pas. Les causes les plus courantes sont la conjonctivite, qui peut être d'origine bactérienne, virale ou de nature allergique, ou encore une sténose des canaux lacrymaux, c'est-à-dire l'obstruction partielle ou totale des canaux sous-cutanés qui connectent le bord de la paupière inférieure avec l'angle interne de l'œil et du nez, traversant une série de structures dont la fonction est de drainer les larmes.

 

Quelles sont les causes des yeux qui pleurent?

- En général, l'obstruction des conduits lacrymaux est due à l'absence de perforation d'une membrane qui se trouve dans la partie inférieure des canaux. Normalement, cette membrane s'ouvre à la naissance, mais, chez certains enfants, elle reste partiellement ou totalement fermée.

- Les conjonctivites bactériennes sont souvent provoquées par des staphylocoques, et les conjonctivites virales, par des adénovirus ou de l'herpès. La contagion se fait par contact.

- La conjonctivite allergique peut être saisonnière, associée à des allergies au pollen (de mars à mi-juin) ou bien elle peut être non saisonnière, due principalement à des allergies aux poils de chats ou d'autres animaux. Ces manifestations allergiques, en forte augmentation ces dernières années, sont souvent associées à une rhinite (inflammation des muqueuses nasales) et, moins fréquemment, à de l'asthme.

- Finalement, les conjonctivites printanières sont causées par une hypersensibilité à des facteurs physiques tels que la lumière du soleil et à des irritants présents dans l'air.

Une bonne prévention

La conjonctivite se transmet par contact. Par conséquent, il est nécessaire d'apprendre aux enfants à se laver soigneusement les mains et à éviter de partager serviettes, mouchoirs et serre-têtes.

Les enfants présentant les symptômes de la conjonctivite virale ou bactérienne doivent rester à la maison et ne peuvent pas aller à la crèche ou à l'école, afin d'éviter la contagion de la maladie.

Pour éviter la conjonctivite allergique, il est préférable de garder les portes et les fenêtres fermées les jours de pollinisation et de passer l'aspirateur régulièrement, aussi bien à la maison que dans les lieux fréquentés par le petit, pour enlever poussière et autres allergènes.

 

Que faire si bébé a les yeux qui pleurent ?

La sténose du canal lacrymal se résout d'elle-même quelques semaines après la naissance et se prolonge rarement au-delà de 12 mois. Faire un massage deux ou trois fois par jour dans la zone entre l'angle de l'œil et la base du nez marche bien. Par ailleurs, il faut garder le nez de l'enfant propre avec du sérum physiologique et lui nettoyer souvent les yeux avec de l'eau stérile.

Si la situation ne s'améliore pas avant ses six mois, il est conseillé de consulter un spécialiste qui saura exclure d'autres causes de larmoiement de l'œil comme le glaucome congénital, une maladie rare, mais qui ne doit pas être sous-estimée.

Le spécialiste peut également évaluer l'opportunité d'une intervention chirurgicale toute simple afin d'éliminer l'obstruction. L'opération, effectuée sous anesthésie générale, consiste à insérer une petite sonde qui, en suivant la voie anatomique des canaux lacrymaux, ouvre le canal.

En cas de conjonctivite bactérienne, le traitement consiste en l'application d'un collyre antibiotique pendant 5 à 7 jours, toujours sous prescription médicale, après évaluation de la situation et de la gravité de l'infection.

Le traitement de la conjonctivite virale est surtout symptomatique et consiste généralement en l'administration d'un collyre anti-inflammatoire. Si l'infection est due à un herpès, les médicaments à base d'acyclovir sont efficaces.

Enfin, en cas d'allergie, on peut administrer des gouttes et un collyre antihistaminiques.


Méfiez-vous des complications

La conséquence la plus fréquente de la sténose des voies lacrymales est l'apparition de la conjonctive secondaire due à la présence de germes et à la stagnation des larmes dans le sac lacrymal. On traite ce trouble comme une conjonctivite bactérienne normale.

Si on les néglige, les conjonctivites virales peuvent affecter la cornée (kérato-conjonctivite virale), avec le risque d'effets graves sur la vision.

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé