10 clés pour mieux comprendre le sommeil de bébé



Bébé qui dort dans un lit en forme de lune

4 Comentarios Comentar

Mieux comprendre le sommeil de l'enfant permet aux parents de l’aider à établir des habitudes régulières pour mieux dormir et ainsi être fort et en bonne santé. Voici quelques pistes.

 

Les difficultés pour s’endormir, les pleurs soudains, les réveils fréquents, les cauchemars et terreurs nocturnes… Ce sont là des phénomènes normaux car le sommeil des bébés est très différent de celui des adultes et c’est seulement avec le temps et la maturation du système nerveux que, progressivement, ils s’en rapprochent. Mieux comprendre ces mécanismes permet aux parents d'aider leur enfant à mieux se reposer. Nous répondons ici aux questions que vous vous posez le plus souvent sur le sommeil de l'enfant.



Photo 1 de

|

1. Pourquoi les bébés dorment-ils presque toute la journée ?

Un nouveau-né dort environ 15 à 16 heures par jour, mais il ne s’agit là que d’une moyenne et les différences sont remarquables : certains enfants dorment 12 heures et d'autres jusqu’à 20. Vers 6 mois, la moyenne tombe à 12-14 heures de sommeil par jour. À 1 an, ils dorment environ 12 heures par jour. Les variations s’expliquent tant par des facteurs constitutionnels que par les habitudes familiales et culturelles.

|

2. Les nouveau-nés distinguent-ils le jour de la nuit ?

Non. Leur sommeil est fragmenté et se répartit plus ou moins uniformément sur 24 heures. Les premiers signes d'un rythme circadien apparaissent à deux ou trois semaines, lorsque le bébé commence à s’agiter et à pleurer de manière inconsolable en début de soirée, ce que l’on appelle « les coliques du nourrisson ». Autour de six semaines, les périodes de sommeil nocturne s’allongent ; elles se consolident vers deux ou trois mois.

|

3. Pourquoi l'enfant bouge-t-il autant au début, donnant des coups de pied et agitant les bras pendant son sommeil ?

Les mouvements se produisent durant la phase de sommeil paradoxal, plus longue chez le nouveau-né que chez l'adulte. Au fur et à mesure que le bébé grandit, cette phase se raccourcit et il s’agite moins pendant son sommeil.

|

4. Pourquoi bébé s’endort-il avec la tété de la nuit ?

Ce n’est pas une simple question de satiété. Le lait maternel contient des endorphines, des substances opiacées produites par l’organisme féminin et qui favorisent le sommeil ; elles sont particulièrement riches pendant la phase finale de la tétée. La poitrine est également d’un grand réconfort pour le bébé ; au fur et à mesure qu’il grandira, on trouvera d’autres méthodes pour apporter réconfort au bébé comme, par exemple, un doudou.

|

5. Suivre une routine du coucher aide les enfants à dormir ?

Suivre un petit rituel, une succession d'étapes, toujours les mêmes, qui se répètent tous les soirs avant d'aller dormir, aide énormément les enfants. Le bain, les câlins, l'histoire ou la berceuse… L’important est la répétition, mais surtout, comme le montrent certaines études, l’implication et l’engagement émotionnel des parents au moment de réaliser ces gestes. Pour être efficace, ce doit être un moment de communication intense entre l'enfant et l'adulte.

|

6. Pourquoi la plupart des bébés se réveillent-ils à plusieurs reprises pendant la nuit ? Est-ce dû à la faim ou à autre chose ?

Les réveils nocturnes sont liés à la nature cyclique du sommeil et non à la faim. Le sommeil se compose de cycles d'une durée de 50 à 60 minutes chez les nouveau-nés, et d’environ 90 minutes chez les adultes. Au cours des deux premiers mois, les réveils du bébé coïncident habituellement avec les repas ; à partir de quatre mois, le sommeil est synonyme de séparation. Par la suite, dormir et se rendormir dépend de la relation entre l'enfant et ses parents. Tous les bébés de moins d’un an se réveillent plusieurs fois pendant la nuit. Ceux qui n’ont pas de difficulté pour se séparer de l'adulte se rendorment tout seul plus facilement.

|

7. Les nouveau-nés rêvent-ils aussi ?

Des études récentes montrent que les enfants rêvent déjà dans l'utérus maternel. En observant les mouvements des muscles oculaires, les chercheurs ont découvert que, pendant les derniers mois de la grossesse, les bébés alternent des phases de sommeil profond et des phases de sommeil paradoxal caractérisées par des mouvements oculaires rapides.

Les émotions et les moments d'excitation vécus pendant la journée sont à l'origine des cauchemars des enfants. Parfois, les mauvais rêves reflètent des peurs évolutives normales, comme la peur de la séparation ; d'autres fois, ils sont dus à des épisodes spécifiques qui ont attiré l'attention de l'enfant.

|

8. Est-il vrai que le sommeil fait grandir ?

Des scientifiques de l'Université Emory en Géorgie (Etats-Unis) ont découvert qu’il existe une correspondance étroite, chez l’enfant, entre l’augmentation du nombre d'heures de sommeil quotidien et une progression de la croissance, en taille et en poids. On suppose que ce phénomène est lié à une plus grande production de l'hormone de croissance pendant le sommeil.

|

9. Faire du sport pendant la journée aide les enfants à mieux dormir la nuit ?

Plus l’enfant réalise d’activités physiques pendant la journée, moins il aura de difficultés pour s’endormir le soir. Inversement, chaque heure passée à une activité sédentaire rallonge de 3 minutes le temps nécessaire à l’enfant pour s’endormir. Si l'activité physique pendant la journée favorise le repos nocturne, en revanche, il convient d’éviter les jeux trop dynamiques en soirée car l'enfant, chargé d'adrénaline, aura du mal à se détendre.

|

10. Le sommeil favorise-t-il l'apprentissage ?

Les siestes jouent un rôle clé dans le processus d'apprentissage. Dormir et rêver aide le cerveau en plein développement de l'enfant à fixer le souvenir de ce qu’il a appris pendant la journée et à traiter les informations recueillies. À 1 an, les enfants ne sont pas encore capables de rester éveillés toute la journée, du matin jusqu’au soir. Même s’ils perdent progressivement l’habitude de la sieste, il est bon de laisser aux enfants la possibilité de dormir pendant la journée s’ils le souhaitent, mais sans les obliger, s’ils n’en ressentent pas le besoin.



Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum LE FORUM

Articles pour vous

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
  • Invité - rouliette62@hotmail.fr

    Bonjour maman de sasha 4ans edemi et Anna 6mois aujourd'hui ;)

  • Bonjour à toutes maman d un petit Evan né le 18/07/2015. Actuellement 6,5kg et 63 cm

  • Bonjour, moi j'aurai voulu un conseil car je ne sais plus quoi faire avec mon bébé de 7 mois, qui jusqu'à ces 6 mois je n'avais qu'à la poser dans son lit et elle s'en dormait, mais maintenant elle pleure dès que je la pose dans son lit, je la laisse pleurer mais elle hurle et quand je la lève elle se frotte les yeux a se les décoller, et le soir elle tombe de farigue, et au moment des repas cest l'enfer car elle arrete pas de se frotter, et les apres midi elle est grognon...que faire ???

  • Invité - Harmony

    Mon bebe a fait c nuit a 1 mois et demi quel bohneur maontenat il a 6 mois et dort tres bien

Le Coin des Mamans : activités récentes

banner bebe