Votre enfant refait pipi au lit? Il ne dort plus seul ? Il semble revenir en arrière et adopte des comportements que vous pensiez qu’il avait dépassé? Nous vous expliquons à quoi ces régressions sont dues et comment vous devez agir.


Parfois, l'enfant manifeste des comportements régressifs, par exemple, après la naissance d'un petit frère ou d’une petite sœur, quand il commence à aller à la crèche, lorsqu’il est malade ou si ses parents se séparent. N'importe quel mal-être momentané ou nouvel événement qui altère son rythme de vie, comme peut l’être un déménagement.

Il commence à se comporter comme quand il était plus petit. Il veut uniquement boire au biberon, mouille à nouveau son lit, veut qu’on lui donne à manger, qu’on le lave dans la baignoire de bébé ou il ne dort plus seul. En réalité, il veut seulement que vous le rassuriez que grandir ne signifie pas perdre l’amour et les attentions de ses parents.

Par conséquent, pour surmonter la crise, il est important d'être émotionnellement proche de lui. Ce n'est rien d’autre qu’une demande d'attention qu’il faut prendre en compte. En règle générale, si vous évitez de réprimander l'enfant et que vous acceptez ses difficultés avec douceur, le problème se résout en peu de temps.

Laissez-le se comporter comme un petit enfant, laissez votre enfant boire au biberon, prenez-le dans vos bras et donnez-lui à manger s’il le désire, mais faites-lui comprendre qu’être autonome est un grand privilège qui permet d'être plus libre et de décider par soi-même. Tôt ou tard, il se rendra compte qu’être petit n’est pas facile et il adoptera à nouveau l’attitude qu’il avait avant.

Attitudes à éviter si votre enfant a des comportements régressifs

L'enfant demande: «Pourquoi je ne redeviens pas plus petit et comme ça papa et maman s’occuperont de moi? ». Répondre par des phrases comme « Mais tu es déjà un grand! », « Les grands enfants ne font pas ces choses là! » est contre-productif car elles ne servent qu'à augmenter l'insécurité de l'enfant.

En réponse, l'enfant continuera et accentuera encore plus son comportement. Si la régression est due à la naissance d'un petit frère ou d’une petite sœur, une bonne stratégie consiste à gronder le bébé, en plaisantant et en étant sérieux à la fois : «Il a encore mouillé son lit ! Voyons s’il apprend à aller aux toilettes comme toi!  ».

Le plus grand s’amusera en entendant comment ses parents grondent le petit et il se sentira fier de ses propres réalisations de « grand enfant ».

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé