Gronder son enfant au bon moment peut être bénéfique, mais il faut toujours que cela soit contrôlé de votre part.  Apprendre à gronder son enfant de manière constructive, tel est le but de cet article.

 

Réprimander ou gronder un enfant doit toujours être fait dans l'objectif de l'éduquer et doit promouvoir la réflexion afin qu'il apprenne et sache ce qu'il peut faire et ce qu'il ne peut pas faire. C'est pour cela que les réprimandes doivent être constructives, sinon, elles n'aboutiront ni à l'apprentissage, ni à l'amélioration du comportement. Comme nous le verrons dans cet article, réprimander ou gronder ne veut pas dire crier ou hurler sur l'enfant.

Désobéir, se bagarrer entre frères et sœurs ainsi que tous les actes de rébellion des enfants sont la principale cause des réprimandes de la part des parents. Mais comment agissent les reproches des parents sur l'état émotionnel des petits ? Ont-elles un impact positif ou négatif 

 

Quelles sont les conséquences des réprimandes sur le plan émotionnel ?

Selon les résultats de plusieurs études menées aux États-Unis, il semblerait que si les parents grondent avec une certaine violence, cela puisse avoir des conséquences négatives sur le développement émotionnel de l'enfant voire même avoir des répercutions sur ses relations avec les autres lorsqu'il atteint l'âge adulte.

Si beaucoup de parents considèrent que le fait de gronder un enfant est étroitement lié à l'éducation des enfants, il est nécessaire d'apprendre à ne pas trop hausser le ton. La réprimande doit se faire sur un ton le plus calme et posé possible. Et, selon l'âge de l'enfant, elle doit être argumentée et doit éviter d'imposer quelque chose.

Être grondé doit inviter le petit à réfléchir sur ce qu'il a fait pour qu'il soit capable de le voir par lui-même et ainsi de modifier son comportement.

Il ne faut pas non plus oublier que les petits imitent ce qu'ils voient dans leur entourage familial. Ainsi, vous ne pouvez pas exiger de votre enfant de la discipline, du calme ou un comportement tranquille et équilibré s'il ne le reçoit pas de ses parents.

Les routines, l'organisation et la sérénité des parents seront toujours les meilleures armes pour gronder un enfant de la manière la plus constructive possible.

 

Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
3 Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Invité - MamanBienveillante

    Au secours! vous pronez clairement une éducation à l'ancienne sur votre site mais renseignez vous! les neurosciences, pour ne citer qu'elles invalident complètement une éducation basée sur la frustration, la réprimande, les punitions et les récompenses!!
    Voila un lien de notre blog qui vous en dira plus! https://enfanceepanouie.wordpress.com/2017/08/04/la-reprimande-une-violence-comme-une-autre/

  • Bonjour, MamanBienveillante, dans cet article, le terme réprimande signifie simplement que l'adulte doit expliquer à l'enfant de la manière la plus pédagogue possible pourquoi il ne faut pas faire ceci ou dire cela. Il s'agit ici d'un dialogue à établir avec l'enfant. Très bonne journée à vous :)

  • Invité - titi26

    Dommage le lien de MamanBienveillante ne fonctionne plus...

 

Pratique_bebesetmamans.jpg