Comment convaincre votre enfant de retourner dormir dans son lit ?



Petite fille en train de dormir

1 Comentarios Comentar

Jusque-là, votre enfant avait toujours dormi dans son lit sans faire aucune difficulté, mais maintenant, il ne veut plus ? Il veut dormir avec vous et il n’y a pas moyen de le faire changer d’avis ? Nous vous vous expliquons comment faire pour inverser la situation.

 
Le soir, vous suivez toujours le même rituel : vous aidez votre enfant à enfiler son pyjama, il se brosse les dents, se met au lit puis vous lui lisez une histoire, lui faites un gros câlin et quelques minutes après, lorsque votre enfant s’est endormi, vous sortez doucement de la chambre. Jusqu'à présent, tout se passait très bien, mais depuis quelques temps votre enfant se réveille la nuit et se met debout dans son lit : il veut dormir dans le lit de papa et maman ! C’est une réaction très courante à partir deux ou trois ans. Voici comment corriger cette habitude.



Photo 1 de

|

Y aller progressivement

Le premier réveil nocturne prenant toujours un peu de court, les parents sont en général d’accord pour pendre l'enfant avec eux, dans leur lit : peut-être a-t-il fait un cauchemar et a-t-il besoin d’être consolé. La deuxième fois que cela se produit, papa fronce les sourcils, mais maman accède encore à la demande de son petit. Au troisième réveil nocturne, les adultes refusent… puis finalement cèdent devant les pleurs désespérés de leur enfant. Il ne faudrait pas, car l’enfant doit dormir dans sa chambre. Mais c’est plus facile à dire qu’à faire ! Pourtant, avec patience et persévérance, on peut y parvenir.

|

Apprendre à l'enfant à s’endormir tout seul

La première étape est de parvenir à ce que l’enfant s’endorme seul, dans sa chambre. Le rituel du « bonne nuit » est efficace car ainsi, l’enfant comprend ce qu’on attend de lui. S’il proteste au moment de la séparation, dites-lui que maman va revenir dans quelques minutes. Il faut absolument tenir cette promesse car sinon l’enfant va perdre confiance et risque de rester éveillé plus longtemps en attendant que quelqu'un vienne : il doit sentir que maman et papa sont à côté. S’il se sent en sécurité, il sera plus détendu et s’endormira plus tôt.

|

Attention à ce que l’enfant demande !

Les enfants sont d’excellents stratèges, capables de toutes les inventions pour s’assurer de la présence de papa et maman. Un classique ? Le verre d'eau. Anticipez en le préparant avant et en demandant à l’enfant de le poser lui-même sur la table de nuit. Soyez tranquille, il trouvera certainement autre chose à réclamer ! Mais là, ce sera la dernière fois : après, plein de gros bisous et au dodo !

|

L'enfant cherche à vous tester !

À cet âge, l’enfant ne cesse de mettre ses parents à l’épreuve et il en est conscient. Si les techniques précédentes n’ont donné aucun résultat, essayez celle-ci. L’enfant manifestant son désir de puissance et de décision, laissez-lui le pouvoir de décider lui-même par exemple quel pyjama il veut mettre ou quelle histoire il veut écouter (donnez lui à choisir entre deux ou trois livres). De cette façon, il se sentira important et satisfait… mais après ce sera à lui de contenter papa et maman avec une bonne nuit de sommeil.

|

Un seul mot-clé : la fermeté

Cela prendra peut-être quelques jours pour convaincre votre enfant de rester au lit, mais patience ! Ce qui compte, c’est qu’une fois la stratégie choisie, vous vous y teniez et ce malgré les pleurs de protestation de l’enfant. Vous le réconforterez avec des paroles douces, sur un ton calme mais ferme, sans laisser transparaître aucun remords. Si vous cédez, ne serait-ce qu’une seule fois, il faudra tout recommencer depuis le début.

|

Il est temps de changer de lit

La « crise du lit » se prolonge ? Si l'enfant a déjà trois ou quatre ans, il est peut-être temps de changer son lit et de retirer la barrière de protection, comme dans un lit d'adulte. Il est vrai qu’il pourra se lever encore plus facilement pour venir dans le lit de papa et maman, mais ce sera aussi plus simple de l’y remettre pour lui faire comprendre que c’est l’heure de dormir… dans son lit de grand !



Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum LE FORUM

 

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
  • Invité - Ceane

    Comment corrigé cette habitude ?!
    Je trouve cela mal tournée...un enfant de base n'est pas fait pour dormir seul.
    Vous abordez cela comme si c'était une mauvaise habitude ! Mais bien au contraire c'est plutôt sain de dormir avec son enfant !
    Vers 3 ans, il y a de début des rêves (dont se souvient l'enfant), cela leur fait peur, il faut les rassurer et si ca doit passer par la phase dodo avec papa et maman soit.
    On ne laisse pas pleurer un bébé ou un enfant, cela libère des toxines qui affecte son cerveau. De plus, ne pas répondre à ses pleurs c'est lui inculqué qu'on s'en fiche de lui la nuit.
    Je trouve vos phrases choquantes pour une page bébé et maman...
    Merci de vous renseignez sur le développement de l'enfant de la naissance à 6 ans (maturité du cerveau), sur le cododo et sur la veo (laissez pleurer un enfant en est !).

banner bebe