Comment agissent les contraceptifs hormonaux ?

Pilule contraceptive

Vais-je ovuler si je prends la pilule ? Puis-je avoir mes règles si je n’ovule pas ?… Vous vous êtes très certainement déjà posé ces questions. Dans cet article, nous répondons à toutes vos interrogations concernant le fonctionnement des contraceptifs hormonaux.

 

La contraception hormonale consiste, par l’intermédiaire d’hormones synthétiques, à « tromper » l’organisme féminin en agissant sur l'hypophyse et l'hypothalamus pour bloquer l’ovulation.

La plupart des contraceptifs hormonaux sont une combinaison d'œstrogène et de progestérone synthétiques. Ces hormones artificielles augmentant le niveau des hormones produites naturellement, elles génèrent un « dérèglement » qui entraîne l'infertilité. Mais comment fonctionnent-elles exactement ?

Les hormones agissent sur l'hypophyse et l'hypothalamus chargés de réguler la fonction ovarienne. L'hypothalamus produit une hormone qui stimule l'hypophyse (ou glande pituitaire) et qui, elle-même, libérera les hormones régulant le cycle menstruel et l'ovulation.

L'hypophyse est ainsi responsable de la sécrétion des deux hormones chargées de coordonner la fonction ovarienne. La FSH, hormone folliculo-stimulante, comme son nom l'indique, est chargée de faire croître l’un des follicules jusqu’à taille suffisante pour qu’il devienne un follicule dominant capable ensuite de mener à maturation et de libérer un ovule. L'œstrogène synthétique des contraceptifs hormonaux augmentant artificiellement le niveau d'œstrogène produit naturellement, il supprime la sécrétion de FSH… et en l'absence de FSH, il n’y a pas de follicule dominant.

Lorsque le follicule dominant atteint sa dimension (entre 18 et 24 mm de diamètre), l’hypophyse commence alors à sécréter la LH, l'hormone lutéinisante, chargée d’amener l’ovule à maturation et de le libérer. La progestérone synthétique bloquant la production de LH, elle empêche l'ovulation.

La question se pose alors : y a-t-il ovulation lorsque l’on prend un contraceptif hormonal ?

Et bien, non, puisque la contraception hormonale consiste à administrer à l’organisme, de façon artificielle, des hormones similaires à celles que lui-même produirait si la femme était enceinte, période pendant laquelle la fonction ovulatoire est naturellement ralentie.

Mais alors, si je n’ovule pas, pourquoi ai-je mes règles?, demanderez-vous

Le saignement mensuel qui apparaît lorsque l’on prend un contraceptif hormonal ne correspond pas véritablement à une menstruation. En effet, les hormones synthétiques empêchant l’endomètre de croître suffisamment pour abriter un ovule fécondé, ce saignement mensuel n’est autre qu’une desquamation de la fine couche qui recouvre l’endomètre.

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé