La chirurgie esthétique gynécologique est ce qu’il y a de plus à la pointe pour reconstruire les zones intimes : amplification du point G, galbe des grandes lèvres, dépigmentation anale et vaginale sont parmi les interventions les plus demandées. Découvrez de quoi il s’agit !


Jusqu’à il y a encore peu, lorsque l’on parlait chirurgie esthétique, on pensait augmentation mammaire, liposuccion ou encore traitements anti-âge. La tendance aujourd’hui est à la chirurgie esthétique intime qui, comme son nom l’indique, apporte des solutions fonctionnelles et esthétiques aux zones les plus intimes de notre corps. L'un des traitements les plus demandés est le rajeunissement et l'embellissement de la zone vulvo-vaginale en vue d'améliorer les relations sexuelles.

Le Dr Francisco Gómez León, de la Clinica Belleza de Gotas explique qu’il existe un traitement d'hydratation vulvo-vaginal à base d’injections d'acide hyaluronique qui améliorerait la qualité des relations sexuelles. Le Dr Gómez León ajoute que chez les patients les plus jeunes, les consultations les plus fréquentes concernent la maternité. « La plupart des accouchements vaginaux s’accompagnent d’une légère incision au niveau du vagin qui peut, a posteriori, entraîner une gêne lors des rapports sexuels. L’hydratation de la cicatrice par injection d'acide hyaluronique donne alors souvent de bons résultats » explique le médecin.

(Ça peut vous intéresser : Qu’est-ce que l’épisiotomie ?)

 

3 interventions de chirurgie esthétique gynécologique

Voici les trois interventions les plus demandées par les femmes en matière de chirurgie esthétique gynécologique.

Amplification du point G

Le point G est une petite bosse, sensible au toucher et au frottement, qui est située à l'intérieur du vagin. C’est une zone naturellement très érogène mais qui peut répondre de façon encore plus intense si on y injecte de l'acide hyaluronique. Cette intervention est devenue, selon le Dr Gómez León, « la technique la plus demandée en matière de chirurgie esthétique gynécologique ». En augmentant le volume du point G avec de l'acide hyaluronique, on augmente l’intensité de l’orgasme au cours du rapport sexuel. Cette technique nécessite une anesthésie locale ; la récupération est habituellement très rapide, il suffit simplement d’éviter les rapports sexuels pendant les 5 à 7 jours suivant l’intervention.

Augmenter le volume des grandes lèvres génitales

Une autre des interventions de chirurgie esthétique intime les plus plébiscitées est l’augmentation de volume des grandes lèvres génitales. Avec le temps, les lèvres perdent de leur fermeté, ce qui peut générer un vrai problème esthétique. La solution consiste à les remplir d'acide hyaluronique pour leur rendre leur forme.

Dépigmentation des zones intimes

Les grossesses, les déséquilibres hormonaux, l'âge, la génétique ou le port de sous-vêtements trop ajustés peuvent entraîner un obscurcissement des zones anale, vaginale ou vulvaire. De nombreuses femmes qui en sont affectées recourent au laser CO2, une technique innovante, qui permet de blanchir les zones intimes. Il faut en moyenne six sessions pour obtenir un blanchiment de la zone vulvo-vaginale. Le laser CO2 est également utilisé avec de bons résultats pour traiter l'incontinence urinaire.

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé