De nombreuses futures mamans souffrent de pubalgie (douleurs plus ou moins intenses au niveau du pubis). Mais que faire si le problème persiste après l’accouchement ?

La pubalgie, qui correspond à une douleur au niveau de l’os du pubis, affecte de nombreuses futures mamans pendant la grossesse. Elle est due à l'action de la relaxine, une hormone qui permet un relâchement des ligaments de la symphyse pubienne, l'articulation de l'os pubien, pour permettre la dilatation et donc le passage du bébé lors de l'accouchement.

En général, la pubalgie disparaît au cours des deux mois qui suivent l'accouchement. Selon une étude menée au VU University Medical Center d’Amsterdam (Pays-Bas) et publiée dans la revue scientifique Pain, il existe trois facteurs qui augmentent le risque de souffrir de pubalgie jusqu'à 12 semaines après l'accouchement :

- Le poids élevé du bébé à la naissance.

- Une période prolongée de repos au lit pendant la grossesse.

- Un travail qui implique des postures du dos contraignantes pour la maman.

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
1 Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Invité - mel

    slt maman d'une petite fille de 4 mois nee a 4kg100g,par cesarienne souffre d'intense douleur aigue au niveau du pubis(cote droit) que faire?