Être bien pendant sa grossesse : le point de vue de la sage-femme

Docteur entouré d'un groupe de femmes enceintes

La santé mentale et émotionnelle de la femme est très importante pendant la grossesse et la période post-partum. Le psychothérapeute peut être un soutien précieux pour la sage-femme. Voici un exemple de collaboration qui a permis à des femmes d’atteindre un équilibre entre le corps et l’esprit.

 

Comment vous sentez-vous ?

C’est une question que nous craignons parfois de poser à certaines patientes que nous recevons parce que nous savons que le temps que nous allons leur consacrer sera insuffisant pour leur répondre. Il est facile de réduire le mal-être de la femme pendant la grossesse et après l'accouchement, à de simples troubles physiques : nausées, insomnie, lourdeurs, gonflements, maux de tête, constipation... Mais comment aborder, lors d’une consultation de base, la douleur somatique, l'anxiété, l'ambivalence des sentiments, le sens que l’on donne et les sensations que l’on ressent à cette étape de la vie ?

Les groupes de thérapie

Il y a deux ans, nous avons eu la chance à la clinique où je travaille, de bénéficier de la collaboration d’un psychiatre qui nous a tous aidés, personnel hospitalier et administratif, individuellement et collectivement, et qui s’est aussi intéressé à la population sensible que j’accueille. Il nous a proposé de créer un groupe de thérapie pour les femmes souffrant de troubles psychologiques (traités ou non par psychotropes) et où elles pourraient partager leur expérience de construction de la maternité, de la grossesse jusqu’à la période post-partum.

Un peu sceptique, et surtout inexpérimentée en matière de gestion d’un tel groupe, j’ai tout de même accepté de me lancer dans cette aventure. Il fut établi que le groupe serait composé de huit femmes maximum, pouvant entrer ou sortir librement, mais en respectant certaines règles de respect, de cohérence et de confidentialité, établies justement pour assurer la cohésion même du groupe. Les réunions, d’une durée de 90 minutes, auraient lieu tous les 14 jours.

Cela fait un an aujourd'hui que nous avons commencé, et je peux dire que cette expérience s’est révélée très gratifiante, non seulement au niveau des résultats de communication verbales et non verbales entre ces femmes qui ont accepté de partager ce temps d’écoute, de silence (l’occasion de réfléchir), d'empathie et de compréhension, mais aussi pour tout ce que j’ai pu en retirer à un niveau personnel et professionnel.


Likez la page FaceBook de BébésetMamans et soyez avertie en priorité des tests produits et cadeaux !

Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum LE FORUM

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
  • Aucun commentaire trouvé

banner mama