Une communauté de femmes devient de plus en plus populaire :  les « Fit Mom », des femmes qui postent des photos d’elles faisant du sport avant, après et pendant la grossesse.

 

Ces nouvelles « stars » d’internet vantent les corps athlétiques avant l’accouchement. Est-ce sain ou dangereux ?

Ces femmes enceintes et jeunes mamans accumulent des milliers de fans et génèrent l'admiration et la critique à chacune de leurs publications. Ce sont les « Fit Mom », les nouvelles stars d’Instagram, des mamans qui font du sport à outrance pendant les 9 mois de leur grossesse. Les résultats de cette pratique sont, pour ces femmes enceintes, un corps musclé et un petit ventre.

 

Qui sont les « Fit Mom » ?

L'une des « Fit Mom » les plus connues est Emily Breeze Ross. Cette jeune femme est devenue célèbre en postant une vidéo sur son compte Instagram dans laquelle elle soulevait 45 kilos alors qu’elle était enceinte de 8 mois. Championne de CrossFit et coach personnel, Emily Breeze Ross continuait à s’entraîner alors qu’elle n’était qu’à 2 semaines de l'accouchement. Comme on peut s’en douter, la controverse a éclaté rapidement et nombreux ont été les commentaires sur son compte Instagram dénonçant l’égoïsme de prioriser de sa santé physique à celle de son bébé. Emily Breeze Ross s’est défendue en prétendant que le sport pratiqué tout au long de sa grossesse était adapté à son niveau et à ses capacités physiques, et encadré par son médecin. Après l'accouchement, il lui a fallu un certain temps de repos, mais la jeune maman est rapidement retournée à ses séances d'entraînement. À l'heure actuelle, Emily Breeze Ross a de nouveau un ventre tonique et près de 40.000 abonnés sur son compte.

 

7381-enceinte-et-accro-au-sport-fit-mom 3

 

Une autre « Fit Mom » populaire est Sia Cooper. Cette jeune maman, qui a rapidement retrouvé ses abdos après l’accouchement, a partagé la nouvelle sur son compte Instagram et son histoire est devenue virale. Selon le magazine People, Sia Cooper a fait du sport jusqu'au jour même de l’accouchement. Après avoir accouché, la « Fit Mom » s’est reposée quelques jours mais, selon elle, son corps a vite retrouvé ses formes grâce à l’entraînement intensif qu’elle avait suivi pendant sa grossesse.

7381-enceinte-et-accro-au-sport-fit-mom 4

 

Chontel Duncan est une autre star accro à la salle de sport. Une photo sur laquelle elle compare la taille de son ventre de femme enceinte avec celui d’une amie est rapidement devenue virale et s’est retrouvée dans les principaux tabloïds américains. Le ventre de Chontel Duncan était beaucoup plus plat que son amie (doux euphémisme) et, alors que les deux jeunes femmes étaient à la fin de leur grossesse, on peut voir que la « Fit Mom » avait des abdos à la place d’un ventre de femme enceinte. Ex-miss, leader du fitness sur Instagram et coach personnel, Chontel Duncan a reçu un déluge de critiques pour cette photo, mais d'autres aussi sur lesquelles on la voit faire de la boxe ou courir à un état avancé de sa grossesse. Une fois son fils né, les critiques ont continué, disant qu’elle tenait mal la tête de son bébé…

7381-enceinte-et-accro-au-sport-fit-mom 5

 

D'autres « Fit Mom » sont devenues célèbres ces dernières années comme Sophie Guidolin, célèbre pour son petit ventre alors qu’elle attendait des jumeaux, ou encore la bloggeuse mode Hannah Polites, ou le Top model Sarah Stage. Et, semble-t-il, le phénomène ne va faire qu’augmenter car ces « Fit Mom », enceintes ou jeunes mamans, ont des milliers d’adeptes sur Instagram.

 

Les dangers de la dépendance au sport pendant la grossesse

La pratique excessive de sport pendant la grossesse peut causer des risques inutiles, tant pour la santé du bébé que pour la maman elle-même. Bien que les « Fit Mom » assurent qu’elles ne risquent rien à faire autant de sport, les médecins conseillent de faire du sport de manière modérée pendant la grossesse, tout en prenant certaines précautions, à la fois pendant la grossesse et après l'accouchement.

Faire du sport à outrance, comme le font les « Fit Mom » peut comporter les risques suivants :
- Des dommages au fœtus. Le futur bébé peut être affecté par l'exercice physique excessif de la mère, en particulier chez les femmes qui ne sont pas habituées à faire du sport. Pour cette raison, les médecins recommandent de ne pas commencer un nouveau sport, mais de continuer celui que la femme enceinte faisait avant sa grossesse. Le yoga et la natation sont les sports les plus recommandés.
- Des contractions utérines. Bien qu'il n'y ait pas d'études montrant un lien direct entre les contractions utérines et le sport, il est vrai que la pratique de certains sports peut provoquer des contractions beaucoup plus douloureuses.
- Des entorses. Faire du sport à haute dose est, en soi, un terrain favorable aux entorses, et cela augmente pendant la grossesse car les femmes enceintes ont les articulations plus sensibles en raison des changements hormonaux.
- Des fausses-couches. La possibilité de faire une fausse-couche au cours du premier trimestre de la grossesse peut être plus importante lorsque l’on fait beaucoup de sport. Par conséquent, il est conseillé de consulter le gynécologue qui saura quels sports sont recommandés pour chaque future maman.
- Une hypoglycémie. Ce trouble fréquent chez les personnes atteintes de diabète provoque une diminution de la concentration de sucre dans le sang. Faire du sport peut aggraver le diabète pendant la grossesse.

(Ça peut vous intéresser : 5 conseils pour faire du sport pendant la grossesse)

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé