Ce que vous allez trouver dans cet article[Masquer]

Vous avez décidé d’allaiter votre bébé de façon exclusive, mais vous craignez de ne pas avoir suffisamment de lait. On peut remédier au défaut de production de lait de façon naturelle. Certains médicaments donnent aussi d’excellents résultats. Pour passer cette crainte de ne pas avoir assez de lait, parcourez les astuces que nous vous proposons.

Comment reconnaître que bébé veut téter ?

Lorsque la production de lait maternel est insuffisante, bébé risque de toujours avoir faim et ainsi de devenir irritable. Le corps maternel est programmé pour nourrir l’enfant après les 9 mois durant lequel il a été nourri de l’intérieur. À moins d’une maladie, la crainte de ne pas avoir le lait nécessaire pour la croissance de bébé est donc infondée. La stimulation de la production lactée est possible.

Déjà, juste après la naissance, la mise au sein dans les premières heures est capitale. Ensuite, dès que le bébé montre qu’il a faim, il faudra lui donner le sein immédiatement. Comment saurez-vous que votre enfant a besoin de se nourrir ? Il s’agite, fait des mouvements de succion avec sa bouche, l’ouvre puis la ferme. Il peut aussi faire des mouvements latéraux avec la tête. Les bébés plus agités mettent leurs poings dans la bouche.

Produire plus de lait : la loi de l’offre et de la demande

La production de lait dépend de la demande de l’enfant et de la capacité de la maman à y faire face. Plus le bébé demande à téter, plus la glande mammaire va produire de lait. Si jamais la maman n’est pas en mesure d’offrir du lait à chaque fois que l’enfant démontre son envie de téter, la production de lait va diminuer. Pour que la production soit suffisante, il faudra donc augmenter les fréquences de tétées.

Durant les semaines qui suivent sa naissance, le bébé voudra téter plus de 10 fois par jour. À ce stade, aucune autre boisson n’est nécessaire puisque l’eau contenue dans le lait maternel étanche aussi sa soif. Ces premières phases définissent le rythme de l’enfant et régulent le rythme de production de lait de la maman. En y ajoutant d’autres liquides, on risque de modifier la cohérence entre l’offre et la demande. Les tétines pour calmer bébé vont aussi interférer de manière négative sur la production de lait maternel.

Produire plus de lait par le massage

La technique du massage du dos permet de détendre la maman et de l’aider à produire de l’ocytocine, une hormone qui stimule la production de lait. Faites-vous aider par votre compagnon. Assise en face de la table, les bras placés dessus et la tête penchée dessus, ou assise à califourchon avec les bras sur le dossier, demandez à votre compagnon de vous masser le dos. Il devra faire des cercles autour de la colonne vertébrale en allant de la nuque au bas du dos, puis en allant dans le sens inverse. Ce massage du dos contribue à désengorger la glande mammaire en cas d’obstruction, et facilite l’écoulement du lait.

Produire plus de lait par le contact peau contre peau

Il peut arriver que le lait manque parce que la demande du bébé est inférieure à la normale, c’est-à-dire à moins de 8 tétées par jour. Si vous souhaitez augmenter votre production de lait, pratiquez le « peau contre peau ». Posez votre enfant sur votre poitrine pour qu’il profite de la chaleur et se rapproche de l’odeur de votre corps. Il atteindra le sein plus facilement par réflexe.

Le contact peau à peau est possible de jour comme de nuit. En effet, les tétées nocturnes sont à privilégier en raison de la montée du taux de prolactine, une autre hormone qui déclenche la production de lait produite en plus grande quantité la nuit.

Produire plus de lait grâce à une alimentation correcte

En respectant un équilibre nutritionnel grâce à des repas variés, vous aurez suffisamment de lait. Vous puiserez ainsi les vitamines et les nutriments dans vos aliments. Une alimentation riche suffit pour une production de lait adéquate, rendant les compléments vitaminiques superflus. Privilégiez fruits et légumes bien mûrs. Même si les besoins caloriques d’une nouvelle maman augmentent de 500 à 800 calories par jour, il n’est pas nécessaire de manger pour deux. Au besoin, prenez simplement un en-cas.

Comment être sûre que vous mangez bien suffisamment pendant que vous allaitez ? Écoutez votre appétit et n’hésitez pas à compléter votre menu du jour avec des collations de fruits et de légumes. Elles sont préférables aux pâtisseries qui ne feront qu’augmenter vos apports caloriques sans apporter de nutriments.

Produire plus de lait en alternant les seins

Appelé « allaitement continu alterné », cette méthode consiste à offrir un sein à votre enfant pendant quelques minutes puis lui offrir l’autre sans attendre que le premier se vide. Cette technique stimule la production d’ocytocine, puis de celle de la prolactine au fil des jours, et donc du lait maternel.

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
2 Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Bonjour je recherche des mamans ki etait avec moi au cours d accouchement en avril,mai et ki on du accoucher dans ces periodes mai juin juillet sur Montbeliard 25
    J ai eu une petite fille nee le 27 juin 2016 ki etait prevu le 19 juin

  • Bonjour j'ai u trois fille la j'attend un garçon et j'aimerais l'allaiter mais je sais pas qui peut me dire comment on fait ,et si sa me fait trop mal je peut stopper l'allaitement et passer au lait normal?:o