La scarlatine est la seule maladie éruptive causée par des bactéries. Mais quels sont les symptômes de la scarlatine ? Comment la maladie se propage-t-elle ? Quel est le traitement de la scarlatine ? Découvrez notre guide pratique.

 

La scarlatine est une maladie éruptive causée par une bactérie, le streptocoque bêta-hémolytique du groupe A, de la même famille que les germes responsables de l'amygdalite. La bactérie se propage par contact direct avec les mucosités ou la salive de l'enfant infecté, avec les gouttelettes émises par la toux, les éternuements ou simplement en parlant ; elle pénètre ensuite dans l'organisme via les muqueuses du nez et de la bouche. La contamination peut parfois aussi avoir lieu à travers les objets utilisés par l'enfant, tels que les jouets. Les périodes de pic d'incidence sont la fin de l'automne, l'hiver et le printemps.

Aujourd'hui, la scarlatine est de moins en moins fréquente et rarement virulente. Elle se présente en général sous une forme atténuée, pouvant être confondue avec une amygdalite ; on ne s’aperçoit d’ailleurs souvent qu’au bout de quelques semaines, quand la peau commence à se desquamer, que l'enfant a la scarlatine.

Il est rare que la scarlatine se manifeste chez les enfants de moins de 2 ans qui sont protégés par les anticorps maternels ; c’est entre 3 et 8 ans qu’elle se déclare le plus fréquemment. Au-delà de 10 ans, l’enfant a normalement développé suffisamment d’anticorps pour être protégé.

Quelle est la période d'incubation de la scarlatine ?

La période d’incubation de la scarlatine est assez brève : entre 2 et 5 jours, bien que, dans certains cas, elle puisse être réduite à une seule journée ou se prolonger pendant une semaine.

Comment se manifeste la scarlatine ?

Après l'exposition à la bactérie (contagion), le processus d’évolution de la scarlatine se déroule en quatre étapes :
- Jours 1 et 2, les symptômes apparaissent de façon soudaine : fièvre élevée, tremblements, maux de tête, vomissements, forte douleur dans la gorge et inflammation des amygdales qui rougissent. Les ganglions qui se trouvent dans le cou et sous la mâchoire s’enflamment également et deviennent douloureux. L'enfant perd l’appétit. Dans les premières 12 à 48 heures, un exanthème (éruption cutanée) apparaît, d'abord au niveau de l’aine puis sous les aisselles et dans le cou ; au bout de 24 heures, il s’étend à tout le corps. (Voir l’article : La fièvre chez l’enfant : ce qu'il faut faire)
 
- Jours 3 à 5 : la peau se couvre peu à peu de minuscules points rouge, très serrés et un peu en relief donnant un aspect rugueux comme du papier de verre. Ils apparaissent d’abord sous les aisselles, dans les plis des coudes, autour des organes génitaux puis s’étendent peu à peu. La couche blanchâtre qui recouvre habituellement la langue commence à disparaître, les papilles grossissent et elle prend alors une couleur framboise très caractéristique ; la seule zone non affectée est le pourtour de la bouche. Au bout de 3 ou 4 jours, la desquamation commence très légèrement.
- Jours 6 à 8 : la fièvre commence à baisser et l'enfant se sent mieux. Si la température remonte de nouveau au cours de ces deux jours, c’est le signe qu’il y a une complication.
- À partir du jour 8 : la peau commence à peler sur certaines parties du corps, d’abord sur le visage puis en descendant sur le torse ; elle se termine sur la paume des mains et la plante des pieds. Pendant combien de temps l’enfant atteint de scarlatine est-il contagieux ? Tant qu’il a des symptômes, l'enfant est contagieux. S’il suit un traitement antibiotique, il cesse d’être contagieux 48 heures après la première prise de médicament. L'enfant peut retourner à l'école 3 jours après le début du traitement antibiotique.

Quelles peuvent être les complications de la scarlatine ?

Si la scarlatine est bien traitée, avec les antibiotiques adéquats, il ne doit pas y avoir de complication. En revanche, si elle est mal soignée, elle peut évoluer en fièvre rhumatismale et en glomérulonéphrite. (Voir l’article : La néphrite chez l’enfant)

Quelle immunisation contre la scarlatine ?

La maladie étant causée par des streptocoques appartenant à des souches différentes, il est possible d’attraper plusieurs fois la scarlatine.

Comment combattre la scarlatine ?

Le médecin vous prescrira un antibiotique spécifique ainsi que des antipyrétiques. L’enfant devra en outre boire beaucoup, notamment des jus d’agrumes : orange, citron ou pamplemousse. S’agissant d’une maladie causée par diverses bactéries, un vaccin serait inutile et inefficace.

Quand faut-il consulter le pédiatre en cas de scarlatine ?

Appelez immédiatement le médecin lorsque :
- L'enfant ne peut pas avaler sa salive et éprouve des difficultés à déglutir.
- Son urine est devenue sombre.
- Une semaine après le début de l’exanthème, la fièvre monte de nouveau.
- L'enfant a mal à l'oreille et à la tête, laissant penser à une sinusite, il a les bronches enflammées et des difficultés pour respirer.

Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
1 Commentaires | Ajouter le vôtre

 

Pratique_bebesetmamans.jpg