Ce que vous allez trouver dans cet article[Masquer]

La scarlatine est la seule maladie infectieuse provenant d’une atteinte bactérienne qui cause des éruptions chez l’enfant. Les autres maladies éruptives infantiles sont en effet d’origine virale. Apprenez à reconnaître la scarlatine grâce à la liste de ses symptômes et retrouvez les options de traitement dans notre guide pratique pour en prévenir les complications possibles.


La scarlatine : qu’est-ce que c’est ?

La scarlatine est une infection généralisée causée par un streptocoque bêta-hémolytique du groupe A. Ce même germe est à l’origine des inflammations des amygdales. La scarlatine se démarque par une éruption rouge qui atteint toute la surface de la peau. C’est une maladie fréquente chez les enfants âgés de plus de 2 ans, les plus petits étant protégés par les anticorps du lait maternel. Cependant, il fut un temps où la scarlatine se manifestait de manière virulente, même chez des adultes non immunisés.

Actuellement, la scarlatine reste une maladie présente bien que son incidence ait faibli. La transmission se fait par contact direct de salive d’un enfant atteint, soit par la toux, soit quand il éternue, soit en parlant. La bactérie envahit son nouvel hôte après avoir traversé les muqueuses nasales et buccales. Les jouets constituent aussi un moyen de transmission très facile du germe, quand les enfants se les partagent.

La scarlatine chez le bébé est observée plus fréquemment en automne, au printemps et pendant la saison hivernale, jusqu’à l’âge de 8 ans. Aujourd’hui, on retrouve surtout la forme atténuée de la maladie, c’est-à-dire avec des symptômes peu virulents. Il arrive même que les mamans ne se rendent compte de la maladie de leur enfant qu’au bout d’une semaine, après la desquamation de la peau.

La scarlatine chez les bébés : dangereux ou pas ?

La transmission de la scarlatine est possible dans tous les endroits où se trouve votre bébé : la rue, la crèche, la garderie, les transports publics. La maladie a une période d’incubation plutôt brève, puisqu’en 2 à 5 jours les symptômes sont visibles. Bien sûr, il s’agit d’une moyenne, mais celle-ci peut aller jusqu’à une semaine.

Il y a un demi-siècle, la scarlatine était une maladie qui terrorisait. Bien qu’elle se manifeste aujourd’hui dans sa forme atténuée, elle n’en reste pas moins dangereuse si elle n’est pas bien traitée. Une scarlatine mal soignée peut en effet dégénérer en fièvre rhumatismale ou en une maladie rénale. Il est donc capital que votre bébé reçoive les antibiotiques qu’il lui faut à temps.

Les manifestations de la scarlatine chez bébé

Une fois la période d’incubation terminée, la maladie se présente soudainement par une montée de la température, un mal de tête, des vomissements et des tremblements. L’enfant n’arrive pas à avaler à cause d’un mal de gorge et une amygdalite. Pendant les 2 premiers jours, bébé n’arrive pas à manger correctement. Puis une éruption de la peau sera visible au niveau de l’aine pour s’étendre au cou et aux aisselles. Le troisième jour, l’éruption sera généralisée.

Du troisième au cinquième jour, l’éruption cutanée devient rouge, faite de points serrés en relief, ce qui est caractéristique de la scarlatine. En y passant la main, on a l’impression que la peau est faite de papier de verre. Commençant sous les aisselles, les points progressent vers les plis des coudes, puis sont observés près des organes génitaux. La langue se défait de la couche blanchâtre qui la recouvre et les papilles gonflent pour donner un aspect framboisé. Le pourtour des lèvres est la seule zone restée intacte. Ensuite, la peau se desquame progressivement.

À partir du sixième jour, l’état général du bébé s’améliore avec la baisse de la température. Si jamais la fièvre revient durant les deux prochains jours, cela signifie qu’il y a une complication.

À partir du huitième jour, la desquamation de la peau est visible sur le visage de bébé, la poitrine puis les membres.

Comment soigner la scarlatine chez bébé ?

Le pédiatre prescrit généralement des antibiotiques et des médicaments pour faire baisser la fièvre. Une bonne hydratation est nécessaire, avec de l’eau ou du jus d’agrumes. Ces fruits fournissent en fait une quantité suffisante de vitamine C. La vaccination n’est d’aucune utilité ici.

Si vous suspectez que votre bébé a une scarlatine, faites appel à votre médecin en urgence dès que vous observez les signes de gravité suivants :

- Bébé n’arrive pas à avaler, même sa salive.
- Vous découvrez dans ses couches que son urine est très foncée ou de couleur sombre.
- La température est remontée à une semaine après le début de l’éruption cutanée.
- Votre bébé est irritable et semble avoir mal à la tête ou à l’oreille, qu’il souffre de problèmes respiratoires.

Quid de l’immunisation contre la scarlatine chez les bébés
La scarlatine est causée par des bactéries. Du fait de la diversité des souches responsables, une personne qui l’a eue alors qu’elle était bébé peut encore la contracter plus tard. L’enfant reste contagieux tant que ses symptômes sont visibles. S’il est sous antibiotiques, le risque de contagion est annulé en 48 heures et il peut reprendre l’école dans les 72 heures qui suivent le début du traitement.

Pour prévenir l’infection, on peut toujours appliquer des mesures élémentaires, comme le fait de se laver les mains, de laver fréquemment les jouets des enfants, de ne pas exposer bébé aux personnes inconnues qui aiment toucher ou embrasser les tout-petits pour le plaisir.

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
1 Commentaires | Ajouter le vôtre