Ce que vous allez trouver dans cet article[Masquer]

La fièvre est un symptôme qui révèle une anomalie dans le corps humain et qui témoigne que le corps lutte contre des virus ou des bactéries. Faire baisser la température rapidement n’est donc pas toujours une priorité. Il est essentiel, par contre, de contrôler la fièvre. Nous vous détaillons les causes et les moyens de contrôler la fièvre chez l’enfant.

 

Qu'est-ce que la fièvre ?

Fièvre chez l'enfant, que faire ?

La fièvre est un symptôme très répandu chez les enfants, il est donc important de savoir la contrôler et l’interpréter. On sait aujourd’hui que la fièvre est un mécanisme de défense de l’organisme pour combattre les germes qui sont à l’origine de la maladie ; elle permet aux cellules barrières de se multiplier jusqu’à 20 fois et de réduire ainsi la durée de la maladie.

On parle de fièvre chez l’enfant lorsque la température du corps, prise sous l’aisselle, dépasse 37,2°C. Mais la fièvre peut encore être classée : forte quand la température dépasse 38,5°C ou bien modérée, en dessous. La fièvre indique un déséquilibre entre la production et la dispersion de chaleur dans le corps.

En temps normal, la température d’un enfant peut fluctuer au cours d’une journée. En matinée, la température est plus basse qu’en début d’après-midi. Elle oscille entre 35,8°C et 36,4°C pour remonter doucement jusqu’en soirée. Pendant la nuit, la température corporelle de l’enfant va baisser progressivement. Mais ces fluctuations ne sont pas toujours des signes d’infection. Si votre enfant a mangé un repas copieux, il est possible que sa température soit légèrement élevée à cause de la production d’énergie nécessaire au processus métabolique.

La fièvre désigne dont une hausse de la température au-dessus des constantes normales pendant une durée plus étalée.

 

La fièvre chez l’enfant : comment ça marche ?

Selon certaines études, la fièvre se produit quand le corps fabrique plus de globules blancs pour combattre une infection bactérienne ou virale. Alors que les globules blancs sont actifs, les cellules du corps vont produire ce qu’on appelle des « pyrogènes endogènes » qui génèrent de la chaleur à l’intérieur. Ces substances vont agir sur l’hypothalamus, organe chargé de contrôler la température et causer la fièvre. En même temps, cette hausse de température détruit les agents pathogènes responsables de l’infection.

La fièvre est donc bénéfique quand elle est bien contrôlée. En se hâtant de la faire baisser, on risque de contrecarrer ses effets positifs sur l’infection.

 

Les causes les plus fréquentes de fièvre chez l’enfant

Fièvre chez l'enfant, que faire ?

La fièvre chez l’enfant peut être la conséquence d’une infection, d’une inflammation, ou des deux processus à la fois. La cause de la fièvre est parfois reconnue grâce aux symptômes qui l’accompagnent. Leur identification permet de prendre les mesures adaptées.

Voici quelques symptômes accompagnateurs d’une fièvre qui pourraient vous aider à identifier la cause de celle-ci et de décider des mesures à prendre en attendant le diagnostic du médecin :

- Lourdeur, maux de tête, faiblesse et frissons : grippe.
- Vomissements : empoisonnement ou gastro-entérite.
- Toux et nez bouché : grippe, infection virale ou bronchite.
- Diarrhée : infection intestinale, indigestion, intoxication ou empoisonnement.
- Maux de tête, douleur au front, au-dessus des sourcils ou au niveau du nez : sinusite.
- Douleur dans les oreilles : otite ou parotidite.
- Maux d'estomac : appendicite, coliques ou infection intestinale.
- Douleur pendant que l’enfant fait pipi : cystite ou infection des voies urinaires.
- Éruptions rouges sur la peau et petites vésicules : maladie exanthématique type rougeole, scarlatine, rubéole, varicelle, cinquième maladie, etc.

 

Comment faire baisser la fièvre chez l'enfant ?

Fièvre chez l'enfant, que faire ?

- Déshabillez votre enfant et appliquez des compresses d’eau tiède ou froide sur son front.
- Un bain tiède peut aider à abaisser la fièvre. Cependant soyez prudent car une eau trop froide peut provoquer un choc thermique très préjudiciable à l’enfant.
- Donnez suffisamment d’eau à boire à l’enfant : l’eau aide à éliminer les toxines et à faire baisser la fièvre.
- Si la fièvre est supérieure à 38°C et que les méthodes simples ne fonctionnent pas, administrez-lui un antipyrétique (paracétamol par exemple) toujours sous prescription médicale. Veillez à bien donner les doses recommandées par le médecin en fonction du poids et de l’âge de votre enfant.

Quelques conseils supplémentaires en cas de fièvre

- Quand l’enfant ira mieux et que sa température reviendra à la normale, donnez-lui 4 ou 5 jours de repos. Évitez de l’emmener dehors, surtout aux heures où il fait très chaud.
- Préservez également votre enfant des coups de froid. En effet, le système immunitaire de votre enfant sera affaibli de manière passagère, ce qui pourrait le rendre vulnérable aux infections. Couvrez-le s’il y a du vent ou de la pluie.

Quand consulter en cas de fièvre chez l’enfant ?

La fièvre ne doit pas systématiquement être corrigée. En cas d’infection virale bénigne, elle disparaît sans traitement en 48 heures.

Il faut néanmoins consulter en urgence si :
- Le bébé a moins de 6 mois et la fièvre dépasse 38°C. La déshydratation est le danger principal pour les nourrissons.
- Le bébé a plus de 6 mois et la fièvre dépasse 39°C.
- La fièvre est associée à des vomissements ou de difficultés respiratoires.
- La fièvre a commencé après une exposition au soleil ou un endroit chaud.
- La fièvre persiste plus de 48 heures.

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
1 Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Invité - Helene

    Bonjour,
    Je tiens à préciser que fièvre est à partir de 38, voire 38.5. On consulte de suite si un enfant de moins de 3 mois présente de la fièvre. Après 3 mois c est fonction de la tolérance de l enfant vis à.viS de la fièvre