La fièvre n’est pas une maladie mais un signe que quelque chose ne va pas. Il n’est donc pas indispensable de la faire baisser coute que coute ; l’important est de pouvoir la contrôler car elle est un indicateur que le corps réagit aux attaques d’un virus ou d’une bactérie. Quelles sont les causes de la fièvre et comment la traiter ?

La fièvre est un symptôme très répandu chez les enfants, il est donc important de savoir la contrôler et l’interpréter. On sait aujourd’hui que la fièvre est un mécanisme de défense de l’organisme pour combattre les germes qui sont à l’origine de la maladie ; elle permet aux cellules barrières de se multiplier jusqu’à 20 fois et de réduire ainsi la durée de la maladie.

 

Qu'est-ce que la fièvre ?

Fièvre chez l'enfant, que faire ?

On parle de fièvre lorsque la température corporelle, prise sous l’aisselle, dépasse 37,2°C ; on parle de forte fièvre lorsqu’elle est de plus de 38,5°C. C’est un indicateur qu’il y a déséquilibre entre la production et la dispersion de chaleur dans l’organisme.

La température de bébé peut varier au cours de la journée. Le matin elle est en général assez basse (entre 35,8°C et 36,4°C) puis, au début de l'après-midi, elle commence à augmenter, et ce jusque dans la soirée ; la température corporelle diminue ensuite progressivement au cours de la nuit. Les variations de température ne sont pas forcément dues à des infections. D’autres facteurs peuvent intervenir comme la digestion d'un repas trop copieux ou un exercice physique intense.

On parle de fièvre lorsque la température se maintient au-dessus des valeurs normales pendant un laps de temps plus ou moins long.

 

La fièvre : comment ça marche ?

Selon certaines études, la fièvre survient lorsque l’organisme se voit obligé de produire plus de globules blancs (les leucocytes) pour lutter contre une infection provoquée par des virus ou des bactéries.

L'activité des globules blancs amène les cellules de l'organisme à produire à leur tour des substances appelées pyrogènes endogènes, ce qui signifie littéralement « substances génératrices d'incendie ». Ces substances agissent sur l'hypothalamus, le centre de contrôle de la température corporelle situé dans le cerveau, qu’elles stimulent pour augmenter la température dans l'intention de détruire les microorganismes nocifs.

Si on intervient à ce moment en abaissant la température, on risque de contrecarrer les effets bénéfiques de la fièvre.

 

Les causes les plus fréquentes de fièvre

Fièvre chez l'enfant, que faire ?

La fièvre est un syndrome causé par une inflammation, une infection, ou les deux à la fois. En fonction de son évolution et des symptômes qui l’accompagnent, le médecin peut identifier la cause de la fièvre et prendre les mesures appropriées.

Voici quelques symptômes qui peuvent vous aider à identifier la cause de la fièvre et à prendre les mesures nécessaires en attendant le diagnostic du médecin :

- Lourdeur, maux de tête, faiblesse et frissons : grippe.
- Vomissements : empoisonnement ou gastro-entérite.
- Toux et nez bouché : grippe, infection virale ou bronchite.
- Diarrhée : infection intestinale, indigestion, intoxication ou empoisonnement.
- Maux de tête, douleur au front, au-dessus des sourcils ou au niveau du nez : sinusite.
- Douleur dans les oreilles : otite ou parotidite.
- Maux d'estomac : appendicite, coliques ou infection intestinale.
- Douleur à uriner : cystite ou infection des voies urinaires.
- Taches rouges sur la peau et petites vésicules : maladie exanthématique type rougeole, scarlatine, rubéole, varicelle, cinquième maladie, etc.

 

Comment faire baisser la fièvre ?

Fièvre chez l'enfant, que faire ?

- Si la fièvre est supérieure à 38°C, vous pouvez donner un antipyrétique (paracétamol ou ibuprofène) que le pédiatre vous aura prescrit et pour lequel il vous aura indiqué les quantités correspondant à l’âge et au poids de votre enfant. 
- Vous pouvez également appliquer des compresses d’eau tiède ou froide sur le front de l’enfant.
- Un bain tiède peut aider à abaisser la fièvre ; veillez à ce que l’eau ne soit pas trop froide car vous risqueriez de provoquer un choc thermique très préjudiciable à l’enfant.
- Donnez suffisamment d’eau à boire à l’enfant : cela aidera à éliminer l’infection et à maintenir l’hydratation.

Quelques conseils supplémentaires en cas de fièvre :

- Une fois la fièvre complètement disparue, l’enfant aura encore besoin de 4 ou 5 jours de convalescence : laissez-le se reposer et sortez-le uniquement aux heures les plus chaudes de la journée.
- Les coups de froids peuvent aussi être très dangereux : les infections provoquent une baisse passagère des défenses laissant la porte ouverte aux virus et bactéries ; veillez donc à bien couvrir votre enfant lorsqu’il fait froid, qu’il pleut ou qu’il y a du vent.

 

Quand consulter en cas de fièvre ?

La fièvre ne nécessite habituellement pas une intervention médicale immédiate. De fait, dans de nombreux cas d'infections virales bégnines, elle disparaît spontanément au bout de 48 heures. Il faut néanmoins consulter en urgence si :

- Le bébé a moins de six mois et la fièvre dépasse 38°C, les nourrissons étant plus exposés au risque de déshydratation ;
- Le bébé a plus de six mois et la fièvre dépasse 39°C ;
- La fièvre est accompagnée de vomissements ou de difficulté à respirer ;
- La fièvre survient après une exposition au soleil ou un endroit chaud ;
- La fièvre persiste, même modérément, plus de 48 heures.

Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
1 Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Invité - Helene

    Bonjour,
    Je tiens à préciser que fièvre est à partir de 38, voire 38.5. On consulte de suite si un enfant de moins de 3 mois présente de la fièvre. Après 3 mois c est fonction de la tolérance de l enfant vis à.viS de la fièvre