La « fête de la rougeole », une nouvelle tendance



Bébés participant à une fête

Avez-vous déjà entendu parler des « measles parties » ou « fêtes de la rougeole » ? Très à la mode aux Etats-Unis, elles sont cependant très controversées en raison des dangers qu’elles représentent pour la santé des enfants. Découvrez en quoi elles consistent.

 
Voilà déjà quelques temps que les « pox parties » et « measles parties », autrement dit « fêtes de la varicelle » et « fêtes de la rougeole » sont à la mode dans les pays anglo-saxons. Cette nouvelle tendance, qui a connu son apogée dans l'état américain de Californie, où le mouvement anti-vaccination est particulièrement bien ancré, atteint maintenant l’Europe. Il s’agit de fêtes organisées par les parents d’enfants atteints par la maladie pour contaminer ses petits camarades afin qu’ils attrapent le virus et guérissent tous ensemble. Cette pratique est devenue populaire à la suite de l’augmentation du nombre de parents se montrant réticents à faire vacciner leurs enfants.

Manuel Sanchez-Solis de Querol, l’organisateur de la 6ème édition des Journées de Formation Pédiatrique en Espagne, reconnaît que cette pratique atteint peu à peu l’Europe, une « fête de la varicelle » ayant été organisée il y a peu à Valence (Espagne). Selon le Docteur Solis de Querol, il s’agit là d’un véritable non-sens qui s’expliquerait par le fait que de nombreux parents sont convaincus de la contre-indication des vaccins. « Il existe des groupes, minoritaires, qui, pour des motifs écologiques, refusent de faire vacciner leurs enfants et qu’il faut convaincre des avantages du vaccin car si ce genre de pratiques se développe, nous allons au-devant d’un grave problème de santé publique », ajoute-t-il.

Personne n’ignore aujourd’hui que la rougeole est une maladie à risques et, de même que la varicelle, à l’origine du décès de nombreux enfants avant l’apparition du vaccin. Le Dr Solis de Querol rappelle donc que : « c’est quand on perd la peur de la maladie que, n’en voyant pas les conséquences, on a tendance à prendre les choses à la légère, et donc de risquer une épidémie ». Face au développement des « measles parties » et de l’apparition de foyers de la maladie, les autorités sanitaires insistent une fois encore sur les conséquences graves que peut avoir la rougeole.



Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum LE FORUM

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
  • Aucun commentaire trouvé

Le Coin des Mamans : activités récentes

banner bebe