Les parents adoptent parfois des comportements en ayant de bonnes intentions, mais qui ne favorisent pas toujours l'estime de soi chez l'enfant. Nous vous expliquons ce qu'il vaut mieux éviter de faire ou de dire à votre enfant.

 
Que faut-il éviter de faire ou de dire à son enfant pour ne pas le brider dans l'acquisition de son estime de soi?

- Ne prenez pas toujours la défense de votre enfant, même s'il ne s'est pas mal comporté. Mais évitez de le mépriser, en particulier avec des phrases comme: «Tu n’apprendras jamais rien », «Tu ne sais rien faire correctement», «Cet enfant est un désastre ».

- N’attribuez pas à l’enfant des pensées et des sentiments qui vous sont propres, essayez de comprendre ses besoins, en commençant par les plus basiques (sommeil, faim).

- Ne conditionnez pas votre enfant avec des jugements trop hâtifs ou, pire encore, avec des phrases lapidaires sous forme de «prophéties» du genre : «Il/Elle a toujours été difficile», «On ne sait plus quoi faire », «Tu es pire que ton père/ta mère ».

- Imposez certaines limites à votre enfant. N'oubliez pas que c’est vous qui tenez le gouvernail et que ce sont précisément les enfants qui n’ont jamais été confrontés aux interdictions des adultes qui sont les plus anxieux.

- Affrontez calmement, mais rapidement, les possibles difficultés à l'école (de rendement ou de comportement). Ne pensez pas que vous protégez et épargnez votre enfant en feignant d’ignorer le problème. Votre enfant interpréterait cette indifférence apparente comme une capitulation face à son malaise et un refus de vouloir la situation s'améliorer.

Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé