Ce que vous allez trouver dans cet article[Masquer]

L’énurésie correspond à une émission involontaire d’urine, qui se produit souvent la nuit, à un âge où l’enfant devrait être en mesure de contrôler ses sphincters. Nous vous expliquons dans cet article pourquoi un enfant fait pipi au lit la nuit et comment traiter l’énurésie nocturne.

 
On considère qu’un enfant souffre d’énurésie lorsqu’à 5 ans ou plus il fait pipi au lit au moins 2 fois par mois. Le corps humain « fabrique » 70% de son urine quotidienne totale pendant la journée et 30% pendant la nuit, période pendant laquelle l’hormone ADH (antidiurétique) redouble d’activité pour réduire la quantité d'urine produite. Chez les enfants atteints d'énurésie, l’ADH ne joue pas correctement ce rôle.

On estime qu’en France plus de 400.000 enfants entre 5 et 10 ans sont atteints d’énurésie (étude 2009) dont 70% de garçons. Une autre statistique nous indique que 15 à 20% des enfants de 5 à 6 ans font pipi au lit la nuit, qu’ils ne sont plus que 8-10% vers 8 ans et encore 2-3% à l’adolescence. Ce dernier groupe est bien évidemment celui qui souffre le plus des conséquences sociales que ce trouble implique : faible estime de soi, obstacles au développement social, échec scolaire, troubles du sommeil, etc…

Énurésie nocturne : quelques conseils

Il existe un certain nombre de mesures physiques et comportementales très simples qui peuvent aider l’enfant à moins mouiller son lit :

1 - Consommation de liquides

Évitez que l’enfant consomme des liquides au cours des 2 heures précédant le coucher : vous l’y aiderez en ne salant pas trop les plats du dîner. En revanche, encouragez-le à boire pendant la journée et, suivant le cas, soit à essayer de contrôler son envie de faire pipi, soit à l’inciter à aller aux toilettes toutes les 2 heures s’il s’agit d’un enfant qui a tendance à trop se retenir.

2 - Exercices d'entraînement de la vessie

Certains exercices de contrôle de la vessie peuvent aussi être très bénéfiques, comme par exemple interrompre le jet d’urine pendant une dizaine de secondes puis poursuivre la miction (à répéter plusieurs fois à chaque séance). L’idéal est de présenter l’exercice comme un jeu pour que l’enfant ait envie de le faire. Ces exercices conviennent tout particulièrement aux enfants qui ont tendance à aller souvent aux toilettes pour ne faire, généralement, que de petites quantités, et qui souffrent de fuites fréquentes pendant la nuit.

Cependant, validez ces exercices avec votre pédiatre car retenir la miction pendant qu’on est en train de faire pipi peut être à l’origine d’infections urinaires.

3 - Faire pipi avant d'aller au lit

4 - Utiliser des culottes absorbantes

Les culottes absorbantes peuvent être une option intéressante (surtout en hiver), dans la mesure où elles évitent à l’enfant de ressentir la honte d’avoir fait pipi au lit et de se réveiller mouillé. Dans tous les cas, avec ou sans protection, l'enfant doit prendre la responsabilité de se changer, de jeter sa couche ou de mettre ses draps mouillés au sale.

5 - Expliquer le fonctionnement et le contrôle de la miction

Pour les enfants plus âgés, on pourra leur expliquer, à la maison ou par le pédiatre lui-même, le fonctionnement de la miction et son contrôle en s’aidant par exemple de planches illustrées.

6 - Essayer de résoudre les problèmes psychologiques s’il y en a

 

Énurésie nocturne: quand consulter ?

Vous devez consulter le pédiatre en cas d’énurésie nocturne :

1 - Si le problème de l’enfant a des retombées psychologiques, que ce soit sur lui-même ou sur le reste de la famille.

2 - Si, après une longue période de contrôle, l'enfant recommence soudainement à mouiller son lit.

3 - Si l'urine sent mauvais.

4 - Si l’enfant ressent une douleur lorsqu’il fait pipi.

5 - Si l’enfant urine plus qu’à l’accoutumé, surtout s’il se plaint constamment de la soif ou qu’il commence à perdre du poids de façon inexpliquée.

6 - Si l’enfant urine souvent, mais en petites quantités.

7 - Si l’enfant est très constipé.

 

Énurésie nocturne : diagnostic et contrôles médicaux

L’énurésie est une pathologie tout à fait bénigne et relativement simple à diagnostiquer. Après avoir réalisé tous les examens nécessaires afin d’écarter un problème plus grave qui pourrait expliquer l’énurésie, le pédiatre vous indiquera le traitement à adopter.

1 - Le médecin s’intéressera d’abord aux antécédents familiaux de l’enfant et à la façon dont il a acquis le contrôle des sphincters.

2 - Il s’agira ensuite d’établir une sorte de suivi, sur 3 à 7 jours, de la fréquence et de la quantité d’urine produite quotidiennement par l’enfant.

3 - Enfin, on procèdera à une auscultation complète de l’enfant : poids, taille, tension, palpation de l’abdomen, évaluation de l’appareil génital notamment des réflexes nerveux ainsi que de ceux des jambes. 

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
3 Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Bonjour à tous. J'ai un gros soucis avec mes enfants car ils continuent de faire au lit.
    Mon aîné qui a 7 ans ,était propre à 3ans mais à présent se lève et fait pipi dans sa chambre ignorant sa douche depuis quelques mois .
    Ma fille de 5ans parfois elle peut faire pipi chaque 20 minutes ..., je suis obligée de me lever 2 à 3 fois la nuit sinon c'est la catastrophe ... J'ai besoin de conseil d'une aide , je suis épuisée . Merci d'avance.

  • Bonjour Sawdyfr, as tu consulté un médecin ou un pédiatre ? Peut être y a t'il eu aussi un changement dernièrement qui explique que ton fils régresse ? Je n'ai pas connu ce problème mais ma fille a souffert (et ce n'est pas encore tout a fait réglé... ) d'encoprésie (soit l’émission de selles non contrôlée ), elle a 7 ans et demi. Nous avons essayer bien des méthodes et finalement, elle a été suivi par une psychiatre pendant quelques temps et ça l'a beaucoup aidé ! Aujourd'hui elle arrive presque à chaque fois a aller aux toilettes et quand ce n'est pas le cas, elle a appris a se débrouiller seule (elle se nettoie et se change, met ses affaires au sale...). Parle en d'abord à ton médecin, il éliminera tout problème physique avant de te conseiller d'aller voir un spécialiste ! En tous cas, je te souhaite bon courage, je sais à quel point c'est éprouvant, autant physiquement qu'émotionnellement ... j'ai eu peur d'en parler pendant longtemps de peur que le regard des gens envers ma fille change et finalement, j'avais tort ! Ce n'est pas sa faute et ce n'est pas honteux ! Avec de l'aide, de la patience et beaucoup d'amour, nos enfants sont capable de se dépasser ! :)

  • Invité - Lisa

    Bonjour à tous,
    Je souhaite vous alerter sur l’exercice du « stop pipi ». Il est à proscrire car il peut être - comme il est dit dans l’article - source d’infections urinaires. Il contredit la physiologie de la miction (le fait de faire pipi) : quand on fait pipi la vessie se contracte et les sphincters se relâchent. En faisant cet exercice on contracte les sphincters alors que l’on ne devrait pas, la vessie et les sphincters ne sont plus coordonnés. Ces exercices sont à faire avec un kinésithérapeute au cours d’une rééducation en cas de dyssynergie vésico-sphinctérienne et non à la maison au moment des mictions.