Le mois d' Octobre, nos horloges reculent d’une heure. Les jours qui diminuent et le changement d'heure nous rendent plus apathiques et tristes. Avec l'arrivée de l'hiver, près d'un tiers de la population aura moins de relations sexuelles.

 

Comme chaque année, le dernier week-end d’octobre est synonyme d’Halloween mais pas que… C’est dans la nuit du samedi au dimanche que nous reculons notre montre d’une heure. A 3 heures du matin, il sera en fait 2 heures.

Ce changement d’heure peut paraitre être une bonne nouvelle puisque nous gagnons une heure de sommeil en plus, mais le revers de la médaille est que nous perdons aussi une heure de lumière. Mais comment ce changement nous affecte-t-il ? A-t-il réellement des effets néfastes sur notre quotidien ? C'est ce qu’il ressort d'une étude réalisée à partir d’une enquête menée auprès de 1.000 personnes dans toute la France et qui a bénéficié de la coopération et des conseils de la psychologue clinicienne et sexologue Miren Larrázabal.

Les résultats obtenus montrent que des journées plus courtes et des nuits plus longues affectent directement notre personnalité. En fait, selon Miren Larrazabal « la diminution des heures de lumière peut tout à fait avoir des effets négatifs sur les personnes. Les bébés qui sont très sensibles à la lumière ressentiront davantage ce changement et nécessiteront quelques jours pour se réguler entre les repas et les moments de repos. Les enfants plus âgés seront, en revanche, moins impactés par cette heure en moins. En effet, la nuit tombant plus tôt, ils trouveront le sommeil plus rapidement.

 

(Ça peut vous intéresser : Bien dormir : faites en sorte que votre enfant se repose bien)

 

Si l’impact est assez faible, il est facilement surmontable, mais s’il est plus fort et combiné à d’autres symptômes, on parle alors de trouble affectif saisonnier ».

Ces symptômes sont liés à l'intensité de la lumière du jour, qui influe directement sur le taux de sérotonine (qui chute en l'absence de lumière) et sur la sécrétion de la mélatonine (qui est libérée en réponse à l'obscurité). Par conséquent, quand il y a moins de lumière l'équilibre entre ces composants est altéré et apparaissent les symptômes de la « Déprime Hivernale », que les Européens connaissent sous le nom de « Blues de l'hiver ».

Pour y remédier, les experts conseillent de faire du sport et des activités en plein air, à la lumière.

 

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé