Pour une alimentation saine pendant la grossesse : ce qu’il ne faut pas oublier



Femme enceinte qui mange une salade de fruits

3 Comentarios Comentar

Pendant la grossesse, il est fondamental pour la future maman, ainsi que pour son bébé, d’avoir une alimentation saine. Voici les sept points essentiels à respecter.

 

L’annonce de la grossesse donne tout de suite envie de mener une vie plus saine, en commençant par l'alimentation. Vous allez certes devoir prendre certaines précautions pour prévenir des maladies comme la toxoplasmose, mais c’est aussi l’occasion d’améliorer vos habitudes alimentaires. Ce que vous allez apprendre pendant la grossesse en matière de nutrition vous servira par la suite, notamment pendant l'allaitement.

Il est d’abord essentiel de toujours se souvenir de la pyramide alimentaire et des recommandations des experts. Ensuite, pour manger plus sainement et de manière équilibrée, il convient de bien choisir ses produits.

Pendant la grossesse, la prise de poids doit être contrôlée et programmée pour ne pas être excessive. Au cours du premier trimestre, vous ne grossirez pas beaucoup ; au deuxième trimestre, vous absorberez 300 calories de plus par jour et, au troisième trimestre, un peu plus de 450 calories. Il n’y a donc aucun besoin de manger deux fois plus que d'habitude.

Ceci étant dit, les vitamines et les minéraux étant particulièrement utiles, il conviendra de privilégier la qualité de la nourriture plutôt que la quantité. Votre médecin sera là pour vous orienter. Cependant, il y a 7 règles essentielles que vous ne devez pas oublier.



Photo 1 de

|

1. Manger 7 portions de fruits et légumes par jour

La meilleure façon de garantir l’apport en vitamines et minéraux à votre corps est de manger des fruits et légumes, en faisant attention à les diversifier. L’idéal est de consommer sept portions de fruits et légumes par jour que vous intégrerez à chacun de vos repas : petit déjeuner, collation du matin, déjeuner, goûter et dîner. On conseille de manger deux portions de fruits ou de légumes au petit déjeuner et au dîner.

|

2. Inclure 5 couleurs d’aliments dans chaque plat

Lorsque vous préparez le repas, faites en sorte qu’il y ait jusqu'à cinq couleurs différentes d’aliments. Par exemple, si vous préparez une salade de fruits, essayez de mettre un fruit jaune (banane), un fruit vert (kiwi), un fruit rouge (fraise), un fruit bleu (myrtille) et un enfin un fruit orange (mandarine). Pourquoi cela est-il si important ? Parce que chaque couleur a des propriétés différentes. Plus les plats seront colorés, plus vous consommerez une grande variété de vitamines et de minéraux.

|

3. Choisir des produits de saison

La saison est un critère important pour choisir les fruits et les légumes. À l’heure actuelle, de nombreux aliments sont disponibles tout au long de l’année dans les supermarchés. Il est donc très important de savoir distinguer les produits de saison, qui sont plus frais car récoltés à proximité. En automne, par exemple, on trouve des pommes, des kakis, du raisin et des grenades. Profitez donc pour consommer ces fruits à cette période de l'année.

|

4. Manger des aliments frais et riches en eau

Pendant les neuf mois de grossesse, vous devez vous hydrater correctement. En plus de boire quotidiennement beaucoup d’eau, vous devez aussi consommer des aliments frais aux propriétés hydratantes, comme les fruits ou les légumes, très riches en eau. Avec l'arrivée du froid, consommez chaque jour des soupes ou des purées de légumes. Les infusions de camomille avec du miel constituent aussi un bon complément à l’alimentation pendant les saisons de l’automne et de l'hiver.

|

5. Préférer les produits de proximité

Les aliments du terroir sont généralement plus frais, il faut donc les privilégier. Soyez également très attentive à l'origine de tous les aliments que vous achetez. Apprenez à lire les étiquettes, votre alimentation gagnera en qualité.

|

6. Assaisonner les plats avec de l'huile d'olive vierge

L'huile d'olive se trouve en haut de la pyramide alimentaire. C’est la meilleure huile pour cuisiner ou assaisonner les plats car c’est celle qui apporte le plus au corps. N’oubliez pas cependant qu’une cuillère à café d'huile d'olive correspond à environ 100 calories ; à consommer donc avec modération. Avec trois cuillères à café, vous atteignez les 300 calories quotidiennes supplémentaires prescrites pendant la grossesse.

|

7. Doser la quantité de sel

Le sel doit être, autant que possible, limité dans notre alimentation, puisque ce n’est pas un élément indispensable à notre corps. De fait, la plupart des aliments que nous consommons nous fournissent déjà le sel dont nous avons besoin ; il est donc inutile d’en consommer plus. Selon certains nutritionnistes, le sel ne devrait être utilisé que pour faire bouillir les aliments. S’il vous est difficile de vous passer de sel, ajoutez-en avec modération. Vous pouvez aussi essayer de le remplacer par des herbes aromatiques comme la sauge, le basilic, le romarin, la menthe... Des compléments riches en oligo-éléments et antioxydants bons pour la santé.



Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum LE FORUM

 

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0

banner mama