Ce que vous allez trouver dans cet article[Masquer]

L’alimentation de la femme enceinte est un sujet délicat. Entre les envies irrésistibles de la future maman et les restrictions en lien avec la santé, on a parfois du mal à s’y retrouver. Pour manger des fruits de mer et des crustacés pendant la grossesse, et ce sans culpabilité ni crainte, misez sur la prudence en suivant nos conseils.

Limiter la consommation de fruits de mer quand on est enceinte

Tout ce que la femme consomme pendant sa grossesse aura un impact sur son bébé. Tous les apports en nutriments influencent les apports caloriques et nutritifs chez le fœtus, en plus de donner de l’énergie à la femme. Les poissons et les fruits de mer sont reconnus pour être de grandes sources de protéines animales. Prudence est toutefois de mise vis-à-vis des plats à base de poissons crus : sushis et carpaccios.

(Ça peut vous intéresser : L’alimentation durant la grossesse)

Le risque véhiculé par la consommation de poissons crus et de fruits de mer réside dans la contamination possible avec des salmonelles et d’autres bactéries. La toxi-infection chez une femme enceinte expose en effet à des complications plus graves que chez une personne non enceinte. Si vos envies de crustacés sont irrépressibles, fixez-vous des limites ou faites-vous violence en choisissant exprès d’autres préparations culinaires plus sûres.

(Ça peut vous intéresser : Arrêter de fumer pendant la grossesse)

Manger des fruits de mer pendant la grossesse : quels sont les risques ?

D’après les affirmations des médecins, le risque à manger des fruits de mer pendant la grossesse est plus lourd que les supposés bénéfices. Les protéines peuvent en fait être retrouvées dans d’autres aliments. Les crustacés contiennent souvent des germes et des micro-organismes potentiellement dangereux. La salmonelle est l’une des bactéries les plus pathogènes causant une toxi-infection alimentaire. La femme risque alors une déshydratation extrême et une hospitalisation.

L’anisakis, un parasite contenu dans les fruits de mer, provoque aussi des troubles digestifs. Ce parasite vit dans le système digestif des poissons et des mammifères marins. Le toxoplasma, un autre parasite présent dans la viande et les poissons mal cuits peut causer une maladie infectieuse chez la future maman et entraver le développement neurologique du fœtus.

Comment manger des fruits de mer sans risques pendant la grossesse ?

Si votre penchant pour les crustacés est irrépréhensible, prenez-les biens cuits. Assurez-vous d’avoir des produits fraîchement pêchés, puis bien cuits. Moules, seiches, palourdes, crevettes, tous doivent être bien cuits. Prenez-les en petites quantités pour assouvir votre envie en minimisant les risques de contracter des infections alimentaires.

Il est toujours avisé de demander conseil à votre médecin. Il saura vous conseiller sur un aliment en particulier en fonction de votre état de santé et de vos besoins nutritionnels. En effet, chez certaines personnes, le besoin en acides gras oméga 3 est plus important, alors que cet élément est présent en abondance dans certains poissons. La consultation pourra définir le menu pour optimiser les apports nutritifs pendant votre grossesse. Dans tous les cas, il vaut mieux vous abstenir de manger des fruits de mer pendant la grossesse en cas de doutes sur leur origine, leur fraîcheur et le mode de cuisson.

(Ça peut vous intéresser : Omega 3 : le poisson pendant la grossesse)

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
1 Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Invité - Marine

    Merci pour ces conseils. Moi qui suis une grand mangeuse de fruit de mer, je vais avoir du mal :(