Selon l'American College of Obstetrics and Gynecology, la grossesse commence au moment de l'implantation. Cependant, la plupart des médecins du pays considèrent qu’elle démarre au moment de la conception. Voyons les différents points de vue.


Selon un récent sondage, la plupart des médecins américains estiment que la grossesse commence lorsque le spermatozoïde féconde l'ovule. Cette position qui contredit celle d’une entité médicale clé pourrait affecter les lois relatives à la conception et à la recherche, ainsi que la politique locale. L'American College of Obstetrics and Gynecology (ACOG), la principale organisation nationale dans ce domaine de la médecine, considère que la grossesse démarre lorsque l'ovule fécondé s’implante dans l'utérus, soit environ une semaine après la conception. « Les gens croient que c’est la profession médicale qui a établi cette idée, mais ce sondage montre bien que ce n’est pas le cas », a déclaré Farr Curlin, auteur de l'étude publiée dans l'American Journal of Obstetrics and Gynecology, et professeur à l'Université de Chicago.

On constate dans cette étude que les médecins portés par leurs croyances religieuses, opposés à l'avortement ou encore à la contraception, avaient plutôt tendance à considérer que le début de la grossesse correspondait au moment de la conception. Les cellules souches embryonnaires, utilisées dans la recherche scientifique, sont souvent issues de l'excédent des embryons qui sont transférés à la femme après la fécondation in vitro ; par ailleurs, certains dispositifs de contraception tels que les stérilets empêchent l'implantation des embryons. « Toute technologie qui empêche l'implantation est donc considérée comme problématique », déclare Farr Curlin.

Pour réaliser cette enquête, l'équipe de Curlin a envoyé des questionnaires à plus de 1.000 obstétriciens gynécologues leur demandant si, selon eux, la grossesse commençait à la conception, à l’implantation, ou s’ils hésitaient. Pour la plupart des médecins (57%) la grossesse commence au moment de la conception ; pour 28% c’est au moment de l’implantation et 15% est indécis.

L’implantation survient environ une semaine après la fécondation, lorsque le blastocyste, un petit groupe de cellules qui se transforme pour devenir ensuite le fœtus, adhère à la paroi de l'utérus.

Farr Curlin souligne combien il est étonnant de constater, d’après cette étude, que la majorité des médecins sont en désaccord avec l'ACOG, qui n'a d’ailleurs pas souhaité faire de commentaires. « On voit bien dans ce cas que la définition de la grossesse ne correspond pas à ce qui a été scientifiquement démontré » déclare Curlin à Reuters Health. L’auteur reconnaît cependant que l’un des problèmes de l'enquête est l'utilisation du mot « conception » au lieu de « fécondation » : en effet si, pour certains, les deux sont synonymes, pour d’autres la conception correspond à l'implantation.

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé