Ce que vous allez trouver dans cet article[Masquer]

L’état de grossesse peut être signalé par des douleurs et des tiraillements des seins. Seulement, il ne s’agit pas d’un signe spécifique, et le fait d’avoir mal à la poitrine peut évoquer plusieurs origines. Bien que la gêne soit temporaire, bien en connaître les causes permet d’agir afin de limiter l’inconfort et les soucis qu’on se fait obligatoirement quand on a mal aux seins.

L’arrêt des règles n’est pas toujours le premier signe faisant penser à une grossesse. Souvent, la future maman ne sait pas qu’elle est enceinte, et devant des douleurs des seins, elle pense qu’il s’agit seulement du syndrome prémenstruel. Cette douleur aux seins peut aller d’une sensation de tiraillement jusqu’à une sensibilité qui font d’un simple effleurement un vrai supplice.

 

(Ça peut vous intéresser : Les symptômes de la grossesse : comment savoir si vous êtes enceinte)

 

Pourquoi a-t-on mal aux seins pendant la grossesse ?

Les modifications entraînées par la grossesse ont un impact sur tous les organes concernés par le développement et la survie du bébé. Les seins sont des organes qui ont une place importante dans l’alimentation de l’enfant. Grâce aux hormones de la lactation, les glandes mammaires vont fabriquer et produire du lait destiné à nourrir le futur bébé. Les seins sont aussi des organes sensibles aux changements hormonaux.

Le fait d’avoir mal à la poitrine pendant la grossesse s’explique par l’implantation de l’embryon dans l’utérus. Ce phénomène s’accompagne d’une augmentation de la production d’hormones comme les œstrogènes et la progestérone. Sous l’effet de ces hormones, la couche de graisse qui couvre la glande mammaire gagne en épaisseur. En parallèle, les glandes mammaires augmentent aussi de volume, causant alors des tiraillements.

La douleur des seins pendant la grossesse reste typiquement temporaire et va rarement au-delà du premier trimestre. Après cette période, les concentrations hormonales tendent à se stabiliser. Les douleurs vont alors diminuer peu à peu au cours du deuxième trimestre.

 

Comment caractériser le mal de poitrine pendant la grossesse ?

Difficile de décrire comment on a mal à la poitrine pendant la grossesse, d’autant plus que cela diffère selon les personnes. Pour certaines, il s’agit seulement d’une lourdeur, tandis que chez d’autres, ce sera un tiraillement ou un picotement. Que vous ressentiez une simple gêne ou une lourdeur insupportable, il existe plusieurs façons de caractériser votre mal de poitrine pour l’expliquer à votre médecin. Celui-ci vous conseillera plus précisément sur la conduite à tenir.

La poitrine est une structure qui ne se limite pas aux seins. Les seins sont composés des glandes mammaires et de la couche de graisse et de peau qui les entourent. Derrière, il y a une structure osseuse et musculaire comportant les côtes et les muscles pectoraux et intercostaux. Quand on a mal à la poitrine, toutes ces composantes peuvent être concernées, en plus du cœur et des poumons dont on ne va pas parler ici.

La douleur des seins qui apparaît pendant la grossesse peut concerner les tétons, l’intérieur de la glande ou encore la peau. Il peut s’agir d’une douleur aiguë ou d’une douleur chronique. Pour que votre médecin puisse évaluer votre souffrance, notez votre douleur sur une échelle de 1 à 10, 10 étant le pic insupportable. Les premiers mois de votre grossesse, votre mal de poitrine peut être chiffré à 5. Au cours du deuxième trimestre, il pourra être évalué à 3 puis à 2.

 

Que faire pour avoir moins mal aux seins pendant la grossesse ?

Pour avoir moins mal à la poitrine pendant la grossesse, équipez-vous d’un excellent soutien-gorge. Privilégiez la douceur du coton. Les soutiens-gorge destinés au sport apportent plus de maintien et seront plus adaptés au sommeil.

Pour éviter l’apparition des vergetures qui accompagnent une distension trop rapide de la peau des seins, utilisez des crèmes ou de l’huile d’amande douce en massage doux sur la poitrine. Elles auront l’effet supplémentaire de soulager votre douleur. Il suffit de faire plusieurs cercles en douceur avec les doigts puis les paumes des mains.

Enfin, l'alternance des aspersions à l’eau froide et à l’eau chaude peut calmer le tiraillement des seins pendant la grossesse, tout en gardant l'élasticité de la peau.

 

(Ça peut vous intéresser : Les symptômes de l'accouchement) 

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé