Si bébé réclame le sein, il n'y a pas de raison de douter de la capacité de la maman à allaiter le bébé. Cependant, les futures mamans ont beaucoup de questions à ce sujet.

Beaucoup de futures mamans aimeraient allaiter leurs bébés, même si elles ne sont pas sûres de pouvoir le faire, peut-être influencées par les commentaires et les mauvaises expériences de membres de leur famille et d’amies. Cependant, les cas d’agalactie (absence de lait) sont très rares. En fait, il est plus fréquent que la maman ne puisse pas allaiter parce qu'elle n’a pas reçu l'information et le soutien indispensables pour commencer du bon pied que parce qu'elle n'a pas suffisamment de lait. Par ailleurs, les comportements normaux du bébé allaité se confondent parfois avec des signaux qui voudraient dire qu’il ne mange pas assez.

Nous vous expliquons quelles sont les fausses alertes les plus courantes des mamans et vous donnons les conseils de nos experts.

 

Un bébé veut toujours téter!

Dans les premières semaines qui suivent l'accouchement, les tétées peuvent être très fréquentes, de 10 à 12 par jour, voire plus, et de nombreuses mamans se demandent pourquoi leur bébé réclame le sein en permanence. C'est alors que la maman, ou les personnes qui l’entourent, peut commencer à douter de la quantité de lait qu'elle produit. N'oubliez pas qu'il est normal que le bébé prenne continuellement le sein car c'est ainsi que la production de lait est stimulée. Et que, par ailleurs, le bébé veut téter non seulement pour s’alimenter, mais également parce qu'il trouve ainsi le réconfort auprès de sa maman.

 

D’après la double pesée, je n'ai pas assez de lait...

La double pesée (avant et après la tétée) est déconseillée, parce qu’il s’agit d’une habitude qui n’offre aucune information pertinente puisque les tétées de lait sont différentes au cours de la journée. Parfois, les tétées sont plus consistantes, alors que d’autres tiennent plus lieu d'« en-cas ».

De plus, la composition du lait maternel change en 24 heures, y compris au cours d’une même tétée. Une tétée peut être très riche en lactose (qui enlève plus la soif mais est moins nutritif) et une autre peut l’être en matière grasse. Par conséquent, il est évident que la double pesée peut semer la confusion et susciter des inquiétudes injustifiées.

 

Avec le tire-lait, aucune goutte ne sort

Mais, est-ce que cela signifie que la maman n'a pas de lait ? La succion du bébé est différente de la stimulation faite par le tire-lait, et le sein de la maman répond de façon beaucoup plus efficace quand c’est le bébé qui suce. D’autre part, et surtout lors des premiers essais, la maman peut ne pas être familière avec le tire-lait et l’inquiétude empêche la production d'ocytocine et, par conséquent, la sortie de lait.

Toutes les femmes ont le lait dont leur enfant a besoin. L'allaitement se base sur un mécanisme d’offre et de demande : plus le bébé tète, plus la production de lait se fait.

 

Est-ce que mon lait nourrit ?

Parfois, les mamans ne doutent pas qu’elles aient du lait, mais elles craignent que leur lait ne nourrisse pas assez. Cependant, les études montrent que le lait de toutes les femmes change de composition pendant la journée et pendant la tétée, de sorte que tous les enfants, bien que de façon et à des moments distincts, reçoivent le lait parfait pour eux et, pour que tout fonctionne au mieux, il est important qu’il puisse se réguler tout seul, grâce à l'allaitement exclusif à la demande.

 

J'ai moins de lait qu'avant

Il se peut que, pendant quelques mois, la maman ait donné le sein sereinement et que, à un moment donné, elle commence à douter si elle a assez de lait ou non. En général, cette incertitude se créé parce que le sein a dégonflé et que l'enfant demande du lait plus souvent. En réalité, il s’agit de signes qui montrent que la demande (de l'enfant) et l'offre (du sein) sont bien calibrées. Par ailleurs, le sein ne réduit pas son activité d’un coup sans aucune raison.

 

Je n’ai plus de lait !

Est-ce qu’on peut ne plus avoir de lait à cause d’une frayeur ou bien parce que la maman est très nerveuse ? La nature a prévu que, pour assurer la survie de l'espèce, l’aliment des plus petits soit garanti, surtout dans les moments difficiles. Si une situation de stress ou de danger a empêché la production d'ocytocine, il est important que la maman cherche une stratégie pour se calmer (un bain chaud, une infusion, etc.) et qu'elle remette le bébé au sein, en faisant confiance à la capacité de son corps.

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
2 Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Malgrés les nombreux conseils des sages femmes et autres mamans sur le net , ma quantité de lait n'est pas suffisante pour mon bb. Je bois beaucoup, mange équilibré, me repose beaucoup et le laisse téter par plaisir pour déterminer son besoin. Je l'allaite à la demande depuis sa naissance mais j'avais déja se problème et la son appétit s'accroit et parce qu'il a faim , il s'agite de plus en plus quand il tète et suis donc obligé de compléter son alimentation avec le biberon. Je souhaiterai l'allaiter exclusivement. Que faire ?

  • Bonjour,

    Malheureusement, malgrè tout ce qu'on peut lire, parfois, la maman n'a effectivement pas assez de lait... C'est arrivé à une amie à moi qui est médecin. Elle s'acharnait parce que, elle aussi, elle voulait absolument allaiter exclusivement son bébé. Cependant, son bébé perdait du poids et c'est son mari, médecin lui aussi, qui lui a dit qu'il fallait arrêter là et compléter avec des biberons de lait artificiels...

    Bref, si on est à fond pour l'allaitement, ce n'est pas forcément drôle, mais pense que donner le biberon ne t'empêche pas de donner aussi le sein à ton bébé, par exemple le matin et le soir !

    Bon courage...

    Sophie.