La psychomotricité : qu’est-ce que c’est ?

Maman qui joue avec bébé

La psychomotricité, ou psychologie du mouvement, est une activité particulièrement bénéfique pour la stimulation et le développement physique et cognitif de l’enfant. Nous vous expliquons en quoi elle consiste exactement, quels sont les types d’activité qui existent et leurs avantages pour votre enfant.


On définit la psychomotricité comme la psychologie du mouvement, une discipline qui met en évidence la relation existant entre le corps et l'esprit et nous montre à quel point les mouvements que nous réalisons sont accompagnés d'une pensée. La psychomotricité est donc particulièrement importante au cours des six premières années de l'enfant puisque c’est à ce moment que le cerveau est le plus malléable, le plus souple et que se forgent les connexions neuronales. Les mouvements réalisés dans le cadre d’une activité psychomotrice peuvent stimuler ces connexions pour qu’elles se génèrent en plus grand nombre, d’où leur intérêt dans la petite enfance.

La psychomotricité fait intervenir les compétences sociales, intellectuelles, motrices et émotionnelles de l'enfant. En sautant, courant ou en jouant au ballon, l’enfant prend conscience de son propre corps et de son positionnement dans l’espace : en haut, en bas, en avant, en arrière, à gauche, à droite, etc... autant de mouvements qui stimulent le développement physique et cognitif des enfants.

Les types d'activités psychomotrices

On distingue trois sortes de compétences psychomotrices :

1/ La psychomotricité éducative

Destinée aux enfants âgés de 1 à 6 ans, la psychomotricité éducative leur permet d'explorer leur environnement, d'apprendre à le connaître, à exprimer leurs émotions, à expérimenter avec le mouvement et à renforcer leur confiance en eux. La psychomotricité éducative agit donc sur trois compétences : motrice avec le mouvement ; cognitive avec la créativité et la concentration ; et émotionnelle avec la socialisation.

2/ La psychomotricité ré-éducationnelle

La psychomotricité ré-éducationnelle s’adresse aux enfants de plus de 3 ans éprouvant des difficultés à réaliser des mouvements, qu’il s’agisse de problèmes graves de coordination ou de problèmes moins lourds avec les mouvements de précision. La psychomotricité ré-éducationnelle sert aussi aux enfants en souffrance émotionnelle ou sociale (hyperactivité, problèmes de sociabilité, etc…).

3/ La psychomotricité thérapeutique

La psychomotricité thérapeutique concerne les enfants nécessitant une attention particulière et individualisée comme ceux atteints de paralysie cérébrale, d'autisme, du syndrome de Down, etc…

Les avantages de la psychomotricité

Les activités psychomotrices présentent de nombreux avantages pour les enfants.

- Avantages de la psychomotricité au niveau moteur

L'enfant prend conscience de son propre corps et apprend à contrôler ses mouvements : coordination, équilibre, etc…

- Avantages de la psychomotricité au niveau cognitif

La psychomotricité facilite l'apprentissage, améliore la mémoire et la capacité de concentration de l'enfant ; elle l’aide en outre à appréhender les concepts d’orientation dans l’espace (haut-bas, gauche-droite, près -loin) et à renforcer ses connaissances sur la taille, les formes et les couleurs des objets qui l’entourent.

- Avantages de la psychomotricité au niveau socio-affectif

Les activités psychomotrices permettent à l’enfant de relâcher sa tension, d’où un meilleur équilibre émotionnel ; elles favorisent, en outre, les activités en groupe, permettent de gérer les relations avec les autres enfants du même âge et, en aidant l’enfant à dépasser ses peurs, renforcent son estime de lui-même.

(Ça peut vous intéresser : Le développement de bébé, mois après mois)

 


Likez la page FaceBook de BébésetMamans et soyez avertie en priorité des tests produits et cadeaux !

Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum LE FORUM

 

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
  • Aucun commentaire trouvé

banner bebe