Les enfants et le sport. Un sujet classique à l'automne lorsqu’au début de l’année scolaire, il vous faut choisir l'activité physique la plus adaptée à votre enfant. Voici quelques conseils pour vous y aider.


Le point le plus important à considérer pour décider à quelle activité physique inscrire votre enfant, est que cela lui plaise. Au-delà de savoir s’il va mettre en œuvre ses compétences, il faut d’abord que l’enfant fasse quelque chose dont il a envie. Il peut s’agir d’un sport, d’exercices psychomoteurs ou de mouvements coordonnés, selon l'âge de l'enfant. Quoi qu'il en soit, cela doit générer en chez l’enfant un plaisir : une activité ludique et non concurrentielle, car la compétitivité pourrait générer en lui de l’anxiété et du stress. Le sport doit aussi participer à l’éducation de l'enfant : lui apprendre à se faire des amis, améliorer sa capacité à interagir et développer ses compétences sociales.

Comment choisir dans le cas d’un jeune enfant qui n’est pas encore en mesure d’exprimer ses préférences ?

Dans ce cas, il vous faut observer votre enfant attentivement pour pouvoir définir ses prédispositions : s’il aime faire des galipettes, par exemple, vous pouvez l’inscrire, même petit, à des activités psychomotrices ; si l’enfant aime jouer au ballon, un sport comme le football ou le mini-basket pourrait lui convenir. Notez que pour les enfants très joyeux et actifs, on recommande des activités qui leur permettent de se dépenser suffisamment, mais dans un cadre réglementé. Par contre, pour un enfant timide et plutôt introverti, on conseille des activités de groupe afin de l’aider à améliorer sa communication avec les autres et ainsi apprendre à partager les victoires et les échecs.

Y a-t-il des activités plus saines que d'autres ?

Pour les jeunes enfants et les bébés à partir de quatre mois, on conseille la natation, qu’ils peuvent pratiquer avec leurs parents. Une activité ludique qui apprend à l'enfant à se déplacer dans l'environnement aquatique. Afin d’éviter les désagréments du type champignons, on recommande l’usage de chaussons ; pour les infections de l’oreille, le pédiatre vous indiquera s’il est utile ou non d'utiliser des bouchons d'oreille.

En ce qui concerne les activités de plein air comme le football, il est important de s’assurer que l’enfant est en bonne santé. Si l'enfant est sujet à des infections de l'oreille ou des infections respiratoires, il convient de demander l’avis du pédiatre avant de s’engager dans une activité. En général, les enfants ne tombent pas malades juste parce qu’il s’agit d’une activité en plein air. Mais chaque cas est particulier et l’idéal est de réaliser, au moins une fois par an, une visite de contrôle chez le pédiatre.

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé