Le mal de l'altitude est provoqué par une diminution de la quantité d'oxygène dans l'air. Comment le mal de l'altitude peut affecter les enfants ?

 

Le mal de l'altitude est provoqué par une diminution de la quantité d'oxygène dans l'air. Certaines personnes sont plus prédisposées au mal de l'altitude que d'autres mais, si nous laissons de côté les caractéristiques personnelles, la probabilité d'éprouver des symptômes correspondants au mal de l'altitude augmente proportionnellement avec l’altitude et à la rapidité avec laquelle celle-ci est parcourue.

Un enfant en bonne santé, quel que soit son âge, peut grimper à n'importe quelle altitude, mais dans le cas de niveaux très élevés, c'est à dire au-dessus des 2.500 mètres, il lui faudra une période d'acclimatation: son corps doit être progressivement habitué au nouvel environnement.

Le mal d'altitude se produit entre 6 et 8 heures après être arrivé à des altitudes élevées: l'enfant peut alors avoir des maux de tête, des nausées, des étourdissements, des essoufflements et une tachycardie. Sa respiration devient difficile et rapide. La nuit, il a du mal à s'endormir et son sommeil est très altéré.

Les symptômes disparaissent habituellement au bout de 2 ou 3 jours mais, dans de nombreux cas, si l’enfant est soumis à un effort excessif, des complications graves peuvent survenir: un œdème pulmonaire (fluide dans les poumons) et un œdème cérébral (liquide entre les cellules du cerveau). L’enfant a alors les lèvres bleues et de très forts maux de tête. Il vomit à plusieurs reprises, a de la difficulté à parler ou à marcher et semble confus.

Dès que les premiers symptômes de la maladie de l'altitude apparaissent, vous devez immédiatement vous rendre avec votre l'enfant à une altitude inférieure d'au moins 600 ou 700 mètres, toujours en dessous des 3.000 mètres. Si vous avez peur parce que votre enfant ne peut pas respirer, essayez de le calmer et de lui faire faire des respirations lentes et profondes. Pour l’aider, vous pouvez lui mettre la main sur l'abdomen et l’inviter à respirer l'air par le nez et à l’expirer par la bouche.

Chaque fois que l'enfant se sent mal, il faut lui administrer de l'oxygène dès que possible. S’il ne peut pas marcher, il doit être transporté en position assise. Dans les cas peu graves, votre enfant doit être au repos pendant 2 ou 3 jours, et vous devez lui offrir des aliments faciles à digérer et l’encourager à boire beaucoup. Lorsqu’il se sentira mieux, il reprendra progressivement une activité physique normale.

 

Quand dois-je aller chez le pédiatre si mon enfant a le mal de l’altitude ?

Avant d’emmener l'enfant à la montagne, vous devez aller chez le pédiatre, afin de le soumettre à une visite médicale.

Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé