Le favisme est une anomalie héréditaire assez courante dans les pays du bassin méditerranéen.

 

 

Le favisme est une anomalie héréditaire, assez répandue dans les pays du bassin méditerranéen, qui affecte le sang : l'enfant affecté par le favisme ne possède pas une enzyme appelée glucose-6-phosphate déshydrogénase (G6PD), qui a pour fonction de protéger les globules rouges contre les dommages que peuvent causer certaines substances ou conditions, comme certains médicaments, de fortes fièvres et, surtout, les fèves.

Lorsque la personne malade consomme des fèves ou inhale simplement du pollen, ses globules rouges sont détruits. Alors, se développe une anémie chez l’enfant qui, dans les cas les plus graves, peut éliminer 50% de ses globules rouges, rendant nécessaire une transfusion sanguine. Si la personne affectée par le favisme n’entre pas en contact avec ces substances, elle n’a aucun problème et aucun symptôme ne se manifeste. Inversement, en cas de contact, différents symptômes peuvent apparaître : pâleur, fatigue, accélération du rythme cardiaque. L'urine peut être de couleur rose ou prendre une couleur foncée, et cela peut même entraîner la perte de connaissance. D'autres symptômes possibles sont la fièvre, les maux de dos et, dans le cas des plus jeunes enfants, des crises de larmes inconsolables. Malheureusement, ces réactions sont plus violentes chez les enfants que chez les adultes.

Les causes de favisme ne sont pas claires, comme est aussi mystérieux le mécanisme qui peut déclencher son apparition à l'âge adulte, même chez des personnes qui n'en ont jamais souffert auparavant. Certes, le caractère héréditaire joue un rôle déterminant: dans la plupart des cas, le favisme se transmet de la mère aux fils.

 

Le favisme : quand aller chez le pédiatre?

Il est important d'informer le pédiatre si, dans la famille, il y a des cas de favisme. Une consultation chez le pédiatre peut également être nécessaire dans les cas suivants:

- Les symptômes du favisme apparaissent en cas de maladies infectieuses comme, par exemple, la fièvre ou la pneumonie.

- Après l’ingestion de fèves ou de certains médicaments, ou dans le cadre d'une maladie infectieuse. Dans les deux cas, les symptômes de l’anémie peuvent se manifester.

 

Quelles précautions doivent être prises si l'enfant souffre de favisme?

La seule précaution est que l'enfant n'entre pas en contact avec les fèves, ni avec les médicaments responsables d’éventuelles crises d’anémie. Pour le reste, le sevrage peut se faire de façon normale, toujours sous les conseils du pédiatre. En ce qui concerne la vaccination, il n'y a aucune contre-indication à la vaccination des enfants.

Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum LE FORUM



banner bebe

 

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé

 

 

Pratique_bebesetmamans.jpg