La timidité selon l'âge de l'enfant

Ce que vous allez trouver dans cet article[Masquer]
Comment faire pour que mon enfant soit moins timide ?

La timidité infantile se manifeste de manière différente selon l'âge de l'enfant et son stade de développement psychophysique. Nous vous aidons à reconnaître les symptômes les plus caractéristiques.

Sociable jusqu’à 5 mois

Dans les premiers mois, la grande majorité des bébés tolère bien la compagnie d'autres personnes, surtout si elles lui sourient et sont gentilles avec lui. En fait, en dehors de maman et papa, dans cette période, l'enfant n'est pas capable de faire la différence entre un visage et un autre. Pour éviter la timidité, vous pouvez tranquilliser votre bébé dès les premières semaines en répondant à ses demandes d'attention et de soins, en lui faisant des câlins et en le caressant.

Les premiers signes de timidité à 6 mois

À cet âge, le bébé apprend à reconnaître le visage de ses parents et est mal à l'aise avec les étrangers. À cette période commence aussi la peur de la séparation : votre bébé a peur que sa maman ne s'éloigne de lui et la présence de n'importe quel étranger est pour lui un danger potentiel. Si les parents sont calmes et heureux en compagnie de nouvelles personnes, le bébé sera plus disposé à accepter les étrangers.

La timidité de l'enfant arrive à 1 an

Votre enfant se couvre le visage avec les mains, il se met le doigt dans la bouche et parfois se met à pleurer. Quand un inconnu ou des amis de maman et papa viennent à la maison, l'enfant peut réagir par une attitude d'indifférence ou de rejet. Dans ce cas, il est inutile et contre-productif de l'obliger à être avec les autres. Au contraire, il est bon que les parents adoptent une attitude de compréhension et de protection et qu'ils montrent l'exemple, en se montrant confiants et calmes face aux autres.

Vers 2 ans : la technique de la fuite

Même si, à cet âge, l'enfant a acquis une certaine autonomie motrice et linguistique, il n'est pas toujours en mesure de répondre positivement à la présence d'étrangers. L'enfant est dans la période dite du « non », de rejet, et essaye d'imposer sa volonté. Maintenant, il n'exprime plus son inconfort par des pleurs mais évite de répondre aux questions ou bien ignore la nouvelle personne, dans l'espoir qu'elle le laissera tranquille. Lorsque cela se produit, il n'est pas nécessaire d'essayer de l'excuser en disant des choses comme « il est tellement timide ». Il est préférable de le traiter normalement, sans donner trop d'importance à son comportement.


À
3 ans, ça va mieux

L'expérience de l'école est un bon entraînement contre la timidité. Elle enseigne à votre enfant que la compagnie des autres peut être amusante. Pour l'aider, il faut encourager sa socialisation, en invitant ses amis à la maison, en organiser une fête pour son anniversaire, en l'amenant à jouer au parc...

 

Pour en savoir plus sur la timidité :

 Quand est-ce que la timidité est un problème ?

Comment aider l'enfant à surmonter sa timidité ? 

 

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe