Risquer de tomber enceinte quand on ne le souhaite pas encore, ou chercher la date d’ovulation quand on a des cycles irréguliers, ne sont plus des problèmes insurmontables. Grâce aux tests d’ovulation, il est possible de détecter la période féconde chez la femme. Nous vous expliquons le fonctionnement de ces tests et la façon de les effectuer.

Comment fonctionnent les tests d'ovulation ?

Les tests d’ovulation sont à faire sans quitter votre domicile. Ils permettent de détecter le moment où vous êtes le plus susceptible de tomber enceinte. Les réactifs du test dépistent le pic de sécrétion de la LH, l’hormone hypophysaire, qui déclenche la libération de l’ovule par le follicule ovarien. Cette expulsion se passe dans un délai de 12 à 24 heures après le pic. Un rapport sexuel dans un délai de 48 heures va donner une forte probabilité de conception.

Le fonctionnement d’un test d’ovulation est facile à comprendre : il détecte et mesure dans les urines le pic de l’hormone lutéinisante LH dont la sécrétion précède l’ovulation de 24 à 36 heures. Pour connaître précisément le jour de l’ovulation, on peut utiliser les tests sur plusieurs jours et toujours à la même heure. Grâce aux résultats des tests, vous saurez quand un rapport sexuel vous permettra de concevoir un enfant.

Notez toutefois que toutes les femmes n’ont pas d’ovulations régulières. Il peut arriver qu’aucun ovule ne soit produit par le follicule pendant un mois. Le test d’ovulation ne permettra donc pas de détecter un pic de LH.

Les différents tests d’ovulation

- Les bandelettes

Les bandelettes pour dépister l’ovulation sont comme les tests de grossesse. Elles sont accessibles à toutes et sont vendues à un prix abordable. Ces tests analysent la quantité de LH urinaire et réagissent avec deux traits si le résultat est positif.

Comme sur les bandelettes urinaires de test pour la grossesse, le premier trait (et le seul qui apparaît en cas de négativité) est un trait de contrôle. C’est la preuve que le test a bien été fait selon les instructions. Si le réactif détecte de la LH, vous verrez un deuxième trait. On considère que le test d’ovulation est positif si le deuxième trait est mieux marqué que celui de contrôle. Un trait plus faible correspond à un test négatif.

- Le moniteur de fertilité
Plus sophistiqué, le moniteur de fertilité vérifie le taux de deux hormones au lieu d’une : la LH et l’œstradiol. L’œstradiol est une hormone de l’ovulation également, mais il est secrété avant le pic de LH. Le moniteur de fertilité comporte des bâtonnets jetables à tremper dans la première urine du matin et un moniteur qui analyse les résultats. La fonction du moniteur de fertilité est complétée par une interprétation des résultats et des conseils concernant la contraception féminine. Grâce à la lumière rouge, la femme sait que c’est la période fertile. Quand la lumière est verte, les relations sexuelles sans protection sont envisageables.

Quand faut-il faire le test d’ovulation ?

L’ovulation dépend du cycle menstruel et diffère selon chaque femme. La durée du cycle menstruel peut aller de 20 jours à 45 jours, et l’ovulation se produit généralement 14 jours avant le cycle suivant. Dans l’idéal, l’ovulation se produit au milieu du cycle (au 14ème jour). Certains cycles sont ovulatoires et il arrive que d’autres ne le soient pas. Si vous avez des cycles menstruels irréguliers, vous allez donc devoir utiliser le test d’ovulation pendant un plus grand laps de temps afin de couvrir les jours féconds.

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé