Connaître le sexe du bébé dès la 8ème semaine de grossesse

Femme enceinte : garçon ou fille ?

Une simple analyse sanguine de la future maman est suffisante pour déterminer le sexe du bébé.

 

Jusqu'à maintenant, savoir le sexe du fœtus pendant le premier trimestre de grossesse ne pouvait se faire qu'à travers une biopsie des villosités choriales ou une amniocentèse. Le résultat était très fiable mais le procédé pour l'obtenir comportait des risques certains. Une autre des méthodes utilisées pour connaître le sexe du bébé est l'´échographie, même si elle n'est pas considérée suffisamment fiable jusqu'au deuxième trimestre de grossesse.

Actuellement la détection de l'ADN fœtale libre (non cellulaire) dans le flux sanguin de la femme enceinte ne permet pas d'offrir un diagnostic génétique prénatal sans risque pour le fœtus.

Entre la 7ème et la 8ème semaine de grossesse, le pourcentage de l'ADN d'origine fœtale qui circule dans le sang de la mère est de 6%. C'est le moment idéal pour réaliser l'analyse.

Au jour d'aujourd'hui, la détection de séquences d'ADN fœtal libre est possible grâce à des techniques de biologie moléculaire réalisées en milieu hospitalier. Les premières applications cliniques sont la détermination du sexe du fœtus et le groupe sanguin fœtal, grâce à une prise de sang de la mère.

 

Qu'est-ce que l'ADN fœtal libre (non cellulaire)?

L'ADN est le matériel génétique présent dans chacune des cellules de notre corps. Le patron de l'ADN constitue, quant à lui, les gènes responsables de nos caractéristiques individuelles, comme la couleur de nos cheveux ou de nos yeux, mais aussi de n'importe quelle maladie génétique dont nous pouvons souffrir ou dont nous soyons porteur.

L'ADN fœtal libre est le matériel génétique qui provient des cellules fœtales et qui circule librement dans le sang de la mère pendant la grossesse. Le mécanisme exact de comment arrive cet ADN fœtal dans le flux sanguin de la mère est encore inconnu, mais on sait qu'il augmente tout au long de la grossesse et que seulement deux heures après l'accouchement, il n'est plus détectable.

 

Comment utilise-t-on l'ADN fœtal libre pour déterminer le sexe du bébé?

Pour déterminer le sexe du bébé grâce à l'ADN fœtal libre, on extrait un échantillon de sang périphérique de la mère à partir de la 8ème semaine de grossesse, en lui faisant une prise de sang équivalente à une analyse sanguine conventionnelle. Ensuite, grâce à un essai moléculaire, le laboratoire cherche à identifier la présence de gènes spécifiques d'un individu de sexe masculin. S'il les détecte, le bébé est un garçon. Dans le cas contraire, le bébé est une fille.

 

Utilité de la détermination de l'ADN fœtale libre

Le test peut être réalisé sur n'importe quelle femme enceinte a besoin de connaître le sexe de son enfant. La détermination de l'ADN fœtale libre est tout particulièrement indiquée chez les femmes dont des antécédents de transmission de maladies liées au sexe existent.

La détection du Rhésus fœtal est, elle aussi, utile si l'on suspecte une maladie hémolytique fœtale (chez les femmes de Rhésus négatif enceintes de bébés de Rhésus positif).

 

Fiable à partir de la 8ème semaine de grossesse

Ce test peut être réalisé à partir de la 8ème ou de la 9ème semaine de grossesse puisque, à partir de ce moment, la quantité d'ADN fœtale libre présente dans le sang maternel est significative. Avant de réaliser le test, il est important de confirmer l'âge gestationnel à travers une échographie.


Likez la page FaceBook de BébésetMamans et soyez avertie en priorité des tests produits et cadeaux !

Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum LE FORUM

 

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0

banner mama