Le manque d'appétit chez le bébé accompagne souvent un processus dont on ne se rend généralement pas compte car on est trop préoccupé par le fait que l'enfant ne mange pas.

Vers 15 mois, la plupart des enfants commencent à moins manger. Jusque-là, ils avaient besoin de manger pour grandir, grossir et terminer leur formation. À partir de cet âge, les enfants ne grandissent et ne grossissent plus au même rythme que quand ils étaient nourrissons, la quantité de nourriture qu'ils doivent manger est alors nettement moindre, et les mamans ont l'impression que leur bébé a perdu l'appétit.

Il est essentiel que les familles connaissent cet état de fait, car cela leur évitera des déconvenues, voire l'acquisition de mauvaises habitudes alimentaires qui pourraient faire que, dans un futur proche, le problème du manque d'appétit se transforme en une fausse perte d'appétit qui se prolongerait indéfiniment.

 

Si bébé est malade...

Avec ces commentaires, nous ne voulons pas dire que tous les enfants qui ont cette attitude face à la nourriture sont forcément des enfants en bonne santé...

On peut mettre les enfants ayant une perte d'appétit dans deux catégories: ceux qui ne mangent pas parce qu'ils n'ont pas faim, et ceux qui ne mangent pas parce qu'ils n'en ont pas envie. Nous avons déjà vu que, à partir de 15 mois, les enfants ont moins besoin de manger, mais quand un enfant est malade, il perd également l'appétit.

Un simple rhume pour bébé, avec le nez bouché à cause d'une infection virale, est suffisant pour que nous ayons moins envie de manger. Mettez-vous à la place d'un nourrisson ou d'un petit enfant qui a déjà du mal à concilier la respiration par la bouche et celle par le nez. Bien souvent, il doit choisir entre manger et respirer et, évidemment, il choisit de respirer, puisqu'en mangeant un minimum il s'en sort, alors que sans respirer, on ne survit pas.

Il existe d'autres maladies qui causent la perte d'appétit. Pour cette raison, il est important que le médecin connaisse le problème. L'enfant aura peut-être besoin d'une prise de sang pour écarter une anémie due à une carence en fer qui est l'une des causes pathologiques du manque ou de la perte d'appétit à l'âge préscolaire. Ce type de perte d'appétit n'est pas préoccupant: une fois le diagnostic réalisé, le médecin soumettra l'enfant à un traitement approprié qui fera que le petit recommencera à manger comme d'habitude.

 

Il ne faut pas forcer un enfant à manger

Le plus ennuyeux est si, après une maladie, l'enfant change de comportement et rentre dans le groupe enfants qui ne mangent pas parce qu'ils n'en ont pas envie. Si, quand il est malade, vous obligez votre enfant à manger, si vous insistez, que vous changez les aliments pour d'autres, que vous faites tout un cirque pour que votre bébé finisse son assiette, il va se rendre compte qu'il peut utiliser la nourriture comme une arme pour faire faire ce qu'il veut à sa famille. L'enfant en arrivera à manger ce qu'il veut et quand il veut, c'est-à-dire mal.

Forcer un enfant qui n'a pas faim est cruel, et forcer un enfant qui n'en a pas envie est un non-sens.

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé