Choisir l’alimentation peut favoriser le fait d’avoir une petite fille, selon la théorie avancée par le Docteur Baretta. Découvrez les aliments que vous devez consommer afin d’augmenter la probabilité d’avoir une fille.

 
Une scientifique argentine nommée Alexandra Baretta défend la théorie que la consommation élevée de certains aliments avant la grossesse et la diminution d’autres aliments, peut avoir une influence sur le sexe du futur bébé en favorisant la naissance de petites filles... Ces changements doivent se faire bien avant la fécondation de l’ovule, afin que le métabolisme de la future maman les assimile et subisse des modifications qui le rendront plus sensible aux spermatozoïdes X, porteur du gène féminin.

Cette théorie repose sur une modification de la consistance de la glaire cervicale de la femme, cette substance étant le milieu conducteur des spermatozoïdes dans leur chemin vers l’ovule à féconder.

La biochimiste argentine affirme qu’une alimentation particulière peut modifier le milieu dans lequel évoluent les spermatozoïdes et favoriser tel ou tel type de spermatozoïdes (X ou Y). En résumé, une consommation élevée de calcium et magnésium accompagnée d’une diminution du sodium et du potassium, favorise l’acidité de la glaire cervicale, ce qui favoriserait les spermatozoïdes X porteurs du gêne féminin dans la « course » à la fécondation. Une plus grande quantité de spermatozoïdes X serait alors présente auprès de l’ovule, rendant plus probable une fécondation de celui-ci par un spermatozoïde engendrant la naissance d’une petite fille.

Attention cependant, car il s’agit de régimes alimentaires très déséquilibrés qui doivent être suivis durant un à deux mois maximum avant la fécondation, et bien entendu avec un suivi médical sans faille.

 

Selon Alexandra Baretta, si vous souhaitez avoir une petite fille vous devez réguler votre consommation des aliments suivants :

1/ Les protéines : le poisson et la viande apportent une grande quantité de calcium et de magnésium à l’organisme, il est donc recommandé d’en consommer avant la fécondation si l’on souhaite augmenter la probabilité d’avoir une petite fille. Il est recommandé de consommer une ration (équivalent à 30 grammes) de bœuf ou d’agneau, de porc ou encore de lapin ou de poisson.

2/ Le calcium : selon cette spécialiste, il est conseillé d’augmenter la consommation de calcium, donc des produits en contenant comme le lait, les yaourts…

3/ La majorité des légumes contiennent une grande quantité de magnésium et peu de sodium. Il est possible de consommer des asperges, de la salade, des petits pois frais… Évitez les légumes congelés ou en conserve.

4/ Les fruits : riches en calcium et en magnésium, il est recommandé de consommer des cerises, des fraises, des mandarines et des oranges.

5/ Les céréales : les céréales sont des aliments riches en magnésium, vous pouvez donc consommer raisonnablement du riz, des pâtes ou encore du pain, sans toutefois rajouter de sel à cette alimentation.

6/ Le soja : la consommation de soja est à surveiller car riche en potassium.

7/ Le miel : le miel est un aliment riche en sodium et en potassium, donc à limiter si l’objectif est de concevoir une petite fille…

8/ Les conserves : par définition riches en sodium afin d’améliorer le processus de conservation, il est donc recommandé d’éviter la consommation de saucisses, sardines et autres viandes en conserves.

9/ L’oignon : c’est un aliment riche en potassium, donc à éviter selon la théorie du docteur Baretta pour avoir une petite fille.

10/ Le sel : riche en sodium par définition, il est à éviter avant la fécondation.

11/ Le cacao : aliment lui aussi riche en potassium, il est donc à éviter afin de favoriser la probabilité d’avoir une petite fille.

Besoin d'aide ? Posez votre question aux autres mamans sur le Forum



banner mama

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé

 

Pratique_bebesetmamans.jpg