1/ La toxoplasmose, qu'est-ce que c'est ?

On appelle toxoplasmose l’infection causée par un parasite du nom de Toxoplasma gondii. Ce parasite vit dans la cellule infectée, chez les oiseaux, mais surtout les chats. La présence de toxoplasma dans les excréments de ces animaux souille les sols ainsi que les aliments (les légumes, en particulier).

2/ Comment attrape-t-on la toxoplasmose ?

La transmission de la toxoplasmose à l’être humain se fait par ingestion du parasite. Celui-ci était par exemple dans les aliments (notamment les crudités de légumes et les viandes mal cuites). Le contact aérien ne cause pas la contagion.

3/ Que se passe-t-il si on attrape la toxoplasmose ?

Contracter la toxoplasmose ne constitue pas un danger, d’autant plus qu’elle ne se manifeste pas forcément. Beaucoup de personnes l’ont eue sans le savoir. De plus, si les symptômes surviennent, ceux-ci s’apparentent à la grippe : mal de gorge, fièvre, douleurs des muscles et fatigue. La toxoplasmose n’est dangereuse que si c’est une première infection et qu’elle survient pendant la grossesse.

4/ Comment savoir si on a déjà eu la toxoplasmose ?

Lors de la consultation de suivi de la grossesse, le gynécologue soumet la femme à un examen sanguin qui détecte la production d’anticorps contre la toxoplasmose. Ce test simple donne des résultats positifs si la femme a déjà contracté la maladie plus tôt dans sa vie. Immunisée, elle ne peut donc plus être infectée. Le test donne des résultats négatifs si la femme n’a pas encore été infectée. Le test sera donc renouvelé jusqu’à la naissance pour vérifier une potentielle contagion. Dans ce cas, c’est la prévention qui prévaudra.

5/ Quels sont les dangers pour le fœtus si la mère est infectée pendant la grossesse ?

Une toxoplasmose maternelle antérieure à la grossesse est rassurante pour le fœtus puisque les anticorps sont là pour le protéger. Si la première infection se passe pendant la grossesse, les lésions prévisibles sont de degrés variables. La toxoplasmose congénitale est une maladie rare puisque le placenta joue un rôle protecteur sur le fœtus pendant les premières semaines de grossesse. Toutefois, si le parasite atteint le fœtus, l’infection va causer des dommages de la rétine et des calcifications du système nerveux. L’infection est moins grave pour le fœtus qui a fini de se développer, c’est-à-dire vers la fin de la grossesse.

6/ Comment savoir si le fœtus a été infecté ?

Si les résultats du test sanguin pour confirmer la toxoplasmose ont été positifs pendant la grossesse, le médecin va vérifier l’infection du fœtus par des cultures de cellules du liquide amniotique. Il pourra aussi prélever du sang sur le cordon ombilical après ponction. Des résultats positifs de cette culture ne veulent pas forcément dire que le fœtus souffre déjà de complications de l’infection. L’échographie haute définition apportera une précision au diagnostic.

7/ Si on attrape la toxoplasmose pendant la grossesse, quel est le traitement ?

Avec un diagnostic suffisamment précoce chez la femme enceinte, le traitement par antibiotique permet de contenir l’infection pour que le germe n’atteigne pas la barrière placentaire. C’est le but des consultations et des examens périodiques pendant la grossesse.

8/ Quelles précautions faut-il prendre pour éviter d'attraper la toxoplasmose ?

En raison de la présence du parasite dans le sol, il est important de manger des légumes bien lavés, puis suffisamment cuits. Le bicarbonate sert à désinfecter les aliments lors du lavage. Si vous mangez des fruits qui poussent directement dans le sol, comme les fraises, il faut faire particulièrement attention à minutieusement les laver.

9/ Peut-on manger de la viande et de la charcuterie ?

Vous pouvez manger de la viande à condition qu’elle soit bien cuite. Oubliez la viande saignante et le rôti bien doré à l’extérieur mais juteux à l’intérieur.

Pour la charcuterie, prenez-la également bien cuite : mortadelle ou jambon blanc. Renoncez au jambon cru. Le fumage et la congélation n’assurent pas une destruction du toxoplasme. Vous pouvez aussi manger des saucisses bien cuites.

10/ Que faire s'il y a un chat à la maison ?

La présence du chat n’est à craindre que si vous êtes amenée à toucher à ses excréments. Écartez donc la litière et laissez aux autres la tâche du nettoyage. Un chat domestique a cependant très peu de risques de contracter une toxoplasmose, sauf s’il joue dans un jardin au sol contaminé. Le problème concerne surtout les chats de gouttière.

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé