Le surpoids et l’obésité se définissent comme une quantité de graisse dans le corps qui dépasse un certain seuil, que l’on calcule grâce à l’indice de masse corporelle ou IMC.

 
Ce calcul se réalise en divisant le poids par le carré de la taille, et est donc exprimé en kg/m2. On est en surpoids lorsque l’IMC est égal ou supérieur à 25, et obèse lorsque l’IMC est égal ou supérieur à 30.

Le nombre d'enfants étant en surpoids ou obèses est en hausse et ceci est devenu un problème mondial. Aux Etats-Unis, un enfant sur quatre est en surpoids et dans notre pays, ce sont aussi principalement les jeunes qui sont le plus en surpoids. Nous vivons dans un mythe qui nous dit que les français ne sont pas gros, mais cela est erroné, car 18% des enfants de 3 à 17 ans sont en surpoids et 3,5% sont obèses et nous pourrions rattraper le taux d’obésité des Etats Unis d’ici 2020.

Ces données sont alarmantes, car non seulement ce sont les plus petits qui sont le plus susceptibles de souffrir de maladies dès la petite enfance, mais qui ont aussi une probabilité de rester obèses ou en surpoids pour le reste de leur vie adulte, avec les risques consécutifs de maladies cardiovasculaires et autres pouvant en découler.

Les différentes causes de l'obésité

- Le surpoids et l’obésité sont dus à de multiples facteurs, mais ce sont essentiellement la consommation de produits à haute teneur en graisse et le manque d’exercice physique qui sont à l’origine de ces dysfonctionnements.

- Le fait que l'un ou les deux parents soient obèses est un facteur de risque important pour l'apparition du problème chez un enfant. Les chances d'hériter de surpoids se situent alors entre 60% et 70%, essentiellement à cause du régime alimentaire que préconiseront les parents à l’enfant, ainsi que l’absence de pratique d’une activité physique régulière.

- Pour prévenir l'obésité, il est nécessaire de suivre un régime alimentaire approprié, ainsi, bien sûr, que la poursuite d’une activité physique continue. C’est aussi simple que cela, et il n’y a pas de miracles ou de raccourcis. Les régimes, par eux-mêmes, ne sont que peu efficaces sur la durée. Le surpoids et l’obésité augmentent chez les enfants car c'est leur mode de vie et leurs comportements alimentaires dans leur ensemble qui sont incorrects.

Dans la majeure partie des cas, la faute en incombe aux parents, car ce sont eux qui fournissent à leurs enfants des plats riches en graisses (plats cuisinés, produits chocolatés, etc.) et, du fait de l’activité professionnelle ou de la vie plus citadine que nous menons, les activités physiques sont en diminution au profit d’activités statiques : télévision, jeux vidéos, jeux sur iPad…

Les complications liées à l’obésité

Les complications qu’un enfant peut courir du fait de son obésité sont des troubles orthopédiques (comme les genoux en X et les pieds plats), des problèmes pulmonaires, des risques d’hypertension et du diabète de type 2.

À moyen terme, il existe la possibilité du développement de facteurs de risque cardiovasculaires en raison de fortes concentrations de cholestérol dans le sang, accompagnée d'une pression sanguine élevée, d’une faible estime de soi et d’un développement psycho-physique altéré. Les probabilités de rester obèse à l’âge adulte sont de 20 à 50% avant la puberté et de 50 à 70% après la puberté.

Profitez de nos carnets de suivi de Bébés (photos souvenirs de bébé, suivi de sa croissance, alimentation...) et nos recettes de cuisine spécial Bébé, grâce à notre Collection BabyNote ! Cliquez ici !



banner bebe

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Commentaires | Ajouter le vôtre
  • Aucun commentaire trouvé